Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

 

 

 12/12/2014 22:18:00 

Les "solutions provisoires, sont inefficaces et nous préconisons à l’avenir des études complètes et des solutions durables pour la prise en charge des aménagements de ces espaces notamment ceux situés en milieu urbain, comme c'est le cas de Bechar’’, a précisé le ministre, en visite de travail dans la wilaya.

L’oued Bechar qui longe sur plus de 17 km la ville éponyme vient de bénéficier d’une étude d’un coût de 200 millions de dinars pour son aménagement complet et durable pour en faire à l’avenir "un lieu attractif au profit des habitants de cette ville du sud’’, a-t-il signalé. M. Necib a estimé que la prise en charge durable de cet espace naturel permettra également de protéger la commune de Bechar des crues. tout comme il permettra au secteur de contribuer à son environnement’’. Le ministre s’est à Igli où il a pris connaissance des dégâts causés par les crues des oueds ‘‘Zousfana’’ et ‘‘Saoura’’ qui ont été à l’origine de l'isolement de cette commune durant 4 jours la semaine passée.

Au siège de cette collectivité, il a pris également connaissance du projet de réalisation d’un barrage à ‘‘Lakhnag’’ destiné à emmagasiner les eaux de ces oueds avec une retenue de plus de 20 millions de mètres cubes.

Ce projet, dont les études seront lancées incessamment au titre du programme de développement quinquennal 2015 -2019, s’inscrit dans le cadre d’un programme de mobilisation des ressources hydriques superficielles de la wilaya de Bechar. Le programme porte en outre sur la réalisation de deux autre ouvrages similaires au nord de la commune de Bechar et dans celle de Béni-Ounif (110 km au nord du chef-lieu de wilaya), pour le captage respectivement des eaux des oueds ‘‘Labiad’’ et ‘‘Laoudj’’.

Au chef-lieu de la commune de Taghit, le ministre des ressources a inspecté le chantier de réalisation d’un système d’épuration des eaux usées de cette commune. Le système, qui devrait être réceptionné dans 20 mois, a nécessité une enveloppe de 180 millions de dinars. Il a notamment pour objectif de préserver la nappe phréatique, l’oued et l’environnement de cette collectivité à vocation touristique et agricole. Le système qui s'étend sur une superficie de 2,5 ha, permettra le traitement de 1.528 mètres cubes d’eaux usées par jour. A Bechar, M. Necib s’est enquis de l’avancement du projet de réalisation de 10 forages pour le renforcement de l’alimentation en eau potable des communes de Bechar et Lahmar.

Cette opération, prise en charge par une entreprise publique spécialisée avec un financement de 200 millions de dinars, entre dans le cadre des mesures de sécurisation de l’alimentation en eau potable des habitants de ces régions, particulièrement ceux de Bechar, alimentés actuellement à partir du barrage de ‘‘Djorf Ettorba’’ où le ministre s’est informé des dernières crues enregistrées au niveau de cet ouvrage d'une capacité de 365 millions de mètres cubes.

Les crues de l’oued ‘‘Guir’’ ont permis le remplissage de ce barrage et l’ouverture des évents pour dégager le surplus d’eau estimé à plus de 600 millions de mètres-cubes suite aux intempéries enregistrées dans la wilaya la semaine passée.

A la fin de sa visite dans la wilaya, le ministre des ressources hydrique a annoncé qu’un vaste programme de réalisation de six stations de traitement et d’épuration des eaux usées de plusieurs grands centres urbains de la wilaya sera entamé au titre du programme quinquennal 2014 -2019, en vue de la réutilisation des ces eaux uniquement pour l’irrigation agricole.

APS

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article