Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

L' ASSOCIATION EL FADJR EL KERMA


Le réseau des eaux usées de l"agglomeration de AIN BEIDA oran est completement eventré et les eaux contaminent tous les maraichages se trouvant vers le bas de AIN BEIDA.les riverrains et les resposables de SEOR ain beida ne sont point génés par cette contamination des cultures.

TOUT LE MONDE SEMBLE ETRE D'ACCORD POUR SE DONNER LA MORT .

 

L'association EL FADJR par le biais de ses militants a inspecté les lieux et dénonce ce dangereux état de fait!

 

 

                   http://elfadjrelkerma.unblog.fr/

 

 

Oran QUOTIDIEN LA VOIX DE L’ORANIE du 04 AOUT 2009

La décharge cause de 75% de maladies respiratoires à El-Kerma
A El-Kerma, les citoyens qui vivent près de la décharge publique, dans une atmosphère fortement polluée et empestant des relents irrespirables, dénoncent cette situation et réagissent vivement. Nombre d’entre eux souffrent aujourd’hui de maladies respiratoires, et diverses pathologies pulmonaires et gastriques, disent-ils, qui n’épargnent pas non plus enfants et nourrissants.
T.A., 60 ans, habitant près de cette décharge, déclare: «Cela fait quarante ans que nous vivons ici, moi et mes parents, et le problème persiste jusqu’à ce jour. Nous souffrons des déchets actifs et des mauvaises odeurs, mais nous n’avons aucun refuge, mis à part cette modeste demeure de trois pièces, et qui ne suffit pas à une famille nombreuse composée de douze membres… Ma femme est victime de troubles respiratoires et d’insomnies.
De son côté, K.K., 40 ans, ajoute : «Cette décharge représente une souffrance quotidienne pour les citoyens, surtout pour ceux qui se trouvent à proximité qui sont plus exposés aux relents dégagés par les ordures et la saleté qui répandue un peu partout et qui attirent les insectes telles que mouches et moustiques ou encore les puces qui se propagent avec abondance l’été, et qui sont la cause de maladies qui affectent la santé des citoyens de cette région.
«En plus de l’obscurité totale la nuit, en a affaire aux insectes et aux reptiles qui se propagent, ce qui représente un supplice permanent en ce quartier», déclare Y.A., 24 ans, habitant cette zone.
Pour sa part, K.B., 57 ans, une citoyenne qui a lancé un appel aux autorités du pays pour que soient sauvés l’homme et la nature en ce lieu, elle déclara : «Un nombre important de citoyens a été victime de graves maladies respiratoires. Les allergies, troubles respiratoires et asthme ont touché presque toutes les familles, et même les bébés sont atteints dès leur naissance de maladies respiratoires ou d’allergies… Sur ce, je demande aux autorités concernées de trouver un remède à cette situation critique».
Tandis que le vice-président de l’APC d’El Kerma confirme : “Nous avons lancé un appel aux hauts responsables du pays pour que soit déplacée cette décharge, mais rien n’est survenu jusqu’à présent. Il était pourtant prévu son déplacement durant l’année en cours, mais en plus de cela, notre commune ne profite pas des revenues de cette décharge qui reviennent directement à la commune d’Oran”.

Kh. Taberkit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article