Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

 





Bonjour,

 

Les fonds marins les plus connus de la prestigieuse région Jijilienne, sont incontestablement « La Salamandre » et « Le Banc des Kabyles », au grand phare, devenu zone interdite.
Un sauvetage de ce patrimoine est plus que nécessaire. sauvegardez cet édifice, luttons pour sa préservation. Il a besoin de soutien de tous pour maintenir en vie cette perle, notre patrimoine culturel...

 

Le phare des Ouled Bounar, l’un des plus anciens et le plus remarquable des phares isolés en mer, marque l'approche au banc des kabyles, juste à sa gauche, vers Cavallo. Il a été construit sur une presque ile, à coté des trois pierres, que seuls les anciens jijelliens connaissent parfaitement. plateau rocheux, et une verdure très rare de plusieurs hectares, partie en flamme, à quelques dizaines de mètres de la plage.


Il est entré en service en 1867, et depuis cette date, des générations de gardiens se succèdent. Aujourd'hui encore, il demeure l'un des seuls symboles de civilisation de la région, sur lequel vivent et travaillent nos concitoyens.

 

Souvenez vous, qu'en 2005, jijelinfo avait organisé une pétition contre le projet de Ferphos "El Watan - 05 Mars 2005. Et qui avait donné ses fruits.

 

Cette démarche avait été épaulée par le site Internet www.jijel.info qui appelle ses lecteurs de la wilaya à signer la pétition en ligne contre ce projet. Les animateurs de cette deuxième pétition avaient souligné que « les promoteurs du projet misent uniquement sur la rentabilité, alors que les retombées en matière d’emploi sont dérisoires ».

 

A cet effet jijelinfo, vous propose une pétition, en cliquant sur le lien suivant: Pétition en ligne contre la déstruction du grand phare , et signer votre pétition en accord avec cette lettre...!

 

 

 

Monsieur le président,

 

Nous devons tous veiller au respect de l'environnement, protection de la nature, de préservation de la faune et de la flore, de concervation des ressources naturelles, de protection de l'atmosphère, des ressources en eau, et du milieu marin contre toutes les formes de la dégradation... Voilà ce qui est dit, dans l'article 6 et 136 de la loi N° 83.03 du 06.02.83 relative à la protection de l'environnement " Voir liens ci-dessous pour télécharger le journal officiel de la R.A.D.P...

 

PPT] Protection de l 'environnement et réglementation en Algérie
PDF] Journal Officiel de la République Algérienne

PDF] JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N ° 43 loi 03-10 du 19 joumada el oula 1424, correspondant au 19 juillet 2003 relative à la protection de l'environnement dans le cadre du développement durable

 

 

..." Bien malin celui qui pourra expliquer les atteintes répétées à ce que Jijel possède de plus précieux, de plus riche et de plus spécifique : sa côte, ses plages et ses paysages. Or, depuis quelques mois, les citoyens assistent impuissants à la destruction du patrimoine touristique, paysager et environnemental de Jijel au nom d’un développement aux antipodes des directives et orientations données dans ce domaine précis par le président de la République en personne.

 

 

Monsieur le président,

 

la population de Jijel a découvert, médusée, que le grand phare à Ras El Afia, qui jouit d’une renommée mondiale et d’une beauté naturelle exceptionnelle attirant des milliers d’estivants de toute l'Algérie, était promise à devenir une zone interdite depuis quelques jours…

Comment peut-on parler de développer une wilaya dont les principaux atouts sont tirés de la richesse de sa nature, de ses paysages, de ses plages, de son environnement tout en s’acharnant à les détruire ?

 

 

Monsieur le président;

 

Nous attendons une intervention à grande échelle, car, nous pourrons quand même demeurer optimistes pour un revirement de situation et réparer cette importante question environnementale. Nous vous remercions bien sincèrement pour l'attention que vous allez porter à cette lettre et dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, l’expression de nos sentiments les meilleurs...

 


Merci

 

http://www.jijel.info/content/petition-en-ligne-contre-la-destruction-du-grand-phare

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article