Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Du nouveau contre les sacs en plastique ? " par le quotidien El Maghreb


Dans une récente instruction adressée à l’ensemble des walis, le ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, rappelle que la mise en œuvre du dispositif législatif et réglementaire, relatif à la « normalisation du sachet plastique alimentaire », connaît un certain relâchement perceptible à l’œil nu.


Ce relâchement a pour conséquences directes la prolifération et la forte utilisation du sachet plastique non conforme et en particulier de couleur noire, à travers l’ensemble des wilayas.

Compte tenu de cette situation, le ministre demande à l’ensemble des chefs d’exécutif de wilaya d’appliquer en « toute urgence », de manière rigoureuse et stricte, la redynamisation du comité de wilaya chargé du suivi du dispositif relatif à la normalisation des sachets plastiques, diffuser l’arrêté signé par le wali, interdisant la fabrication, la vente, la distribution et l’utilisation des sachets plastiques de couleur noire, assurer le suivi régulier de l’opération de contrôle, multiplier les sorties d’inspection sur le terrain à travers l’ensemble des communes de la wilaya, axer les efforts sur les sorties sur le terrain de la commission de wilaya de façon régulière et permanente pour maintenir la pression dans l’objectif d’imposer la seule et unique utilisation du sachet alimentaire avec logo au niveau des commerces alimentaires.

Il s’agit également, dans la même instruction, d’impliquer les présidents d’APC dans le suivi de ce dossier, notamment à travers les bureaux d’hygiène communaux, lesquels doivent marquer de manière continue leur présence sur le terrain. La réaction de M. Chérif Rahmani, ministre de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, est tout à fait logique.

Elle s’inscrit tout d’abord dans le cadre de la protection de la santé du consommateur et de l’environnement. Une opération lancée déjà, il y a quelques années mais en vain, le sachet noir en plastique continue d’être commercialisé malgré les multiples campagnes de sensibilisation quant au danger que représente cet emballage. Les résultats d’analyse de laboratoire montrent la présence de métaux lourds et cancérigènes (cuivre, plomb, arsenic). Un danger réel pour le consommateur. Tout semble indiqué que le département de M. Rahmani est décidé, cette fois-ci à aller jusqu’au bout dans sa lutte contre le sachet noir, puisqu’il est prévu des missions d’inspection de la commission ministérielle à travers toutes les wilayas pour évaluer le suivi de cette opération.

En réactivant la normalisation des sacs plastiques alimentaires, le ministère de l’Environnement, est décidé à prendre des mesures contre cette pollution qui a pris des proportions inquiétantes ces dernières années. L’image des sacs emportés par le vent, accrochés aux arbres, aux grillages, sur les toits des maisons, éparpillés sur les terrains vagues et les champs est plus que banale. Le sachet en plastique quelle que soit sa couleur défigure tout le paysage. C’est une pollution inesthétique assez dangereuse.

Ces sacs fabriqués avec un dérivé du pétrole ont la vie dure. La question de l’environnement est, aujourd’hui, un enjeu mondial. Depuis quelques années, l’Algérie a pris conscience vis-à-vis de son environnement inscrit comme une priorité dans le dispositif de son développement durable. Ces questions préoccupent les pouvoirs publics qui tentent de trouver des solutions à ces problèmes. Malheureusement, la normalisation du sac plastique alimentaire en Algérie est loin d’avoir enregistré les résultats escomptés.

source: Le maghreb
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article