Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Du tourisme en Algérie, certes, mais pas n’importe lequel…" par Karim Tedjani

 

L’Algérie, me semble-t-il, est une destination qui suscite bien des interrogations, des passions et des mystères pour les touristes français (pour ne citer qu’eux) dont beaucoups s’accordent  à dire qu’ils sont au courant de la réputation de "plus beau pays d’Afrique du nord" de ce pays.

S’il peut largement s’avérer bénéfique, ce tourisme ne doit pas devenir « maléfique » au sens nuisible du terme.Tourisme de masse ou tourisme durable?Qu'en sera-t-il?

Aujourd’hui, il suffit de lire la presse web pour se rendre compte que la potentialité d’un tourisme international est loin d’être une chimère. Une date est lancée (2015) et des ambitions nettement affichées : passer de moins de deux millions de visiteurs à vingt-cinq millions de touristes. Cela demandera d’ailleurs  de grands efforts de mise à niveau de nos structures d’accueil et de la qualité de nos services. C’est indéniable est d’ailleurs au fond, potentiellement  enrichissant.

Il me parait ainsi possible de profiter des erreurs de nos voisins maghrébins, dont la nature (au sens propre comme au figuré) à été sérieusement altérée par un tourisme de masse qui   se faisait  l’écho des trente glorieuses et à l’apogée du tout consommable et jetable. Tout le monde le sait, il est donc inutile de s’étendre sur le sujet.

Puisque le terrain est, dit-on, vierge, en Algérie, pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour démarrer sur des bases plus saines ?

 Ici et là on peut lire que la qualité primera sur la quantité et que l’environnement et la protection de la Biodiversité seront largement pris en compte. De même que des complexes touristiques vont apparemment voir prochainement le jour  sur la zone côtière. Il est donc normal de prévoir le pire comme bien heureusement le meilleur. Car,  et c’est l’algérien qui parle, la Nature est un élément essentiel  dans la culture du pays. Il serait bon de ne pas l’oublier.

 Le tourisme et donc la mentalité des touristes occidentaux semblent avoir évolués de même que les algériens sont de plus en plus sensibles à l’environnement. Cela ira en grandissant pour peu qu’on leur donne les moyens de le faire.

 Le tourisme « vert » et pédagogique ne sera bien entendu pas  une solution miracle à tous les maux environnementaux du pays et encore moins  sociaux. Mais il peut dans bien des endroits de ce magnifique territoire contribuer à garder cette nature sauvage et accueillante qui existe ici et à créer des emplois. Pour l’image de marque du pays, cela ne pourra qu’être bénéfique et  le plaisir des touristes étrangers n'en sera que plus grand et honorable.

Le tourisme de masse, s'il est source de profits ( d'ailleurs pas toujours pour les locaux) et créateur d'emploi,  de logements ( ce dont le pays a besoin) risque à long terme de nuire à l'intégrité environnementale du pays et de s'avérer néfaste. Tout est une question d'état d'esprit dans le quel il sera pratiqué.

Permettre à un grand nombre de gens d'accéder aux loisirs de la vilégiature est louable en soi, mais comment faire "pas cher" et "de qualité"?

Comment attirer des milliers de gens vers de  grand pôles touristiques sans éroder sensiblement les écosystèmes des régions qui les accueilleront?

Ce n’est que mon humble avis, celui d’un simple  citoyen d’Algérie et de France qui aimerait tant faire visiter à ces amis français son pays d'origine  mais qui n’aimerait pas voir ce dernier perdre de sa vraie Nature à cause d'un tourisme purement spéculatif….

L'Algérie a largement les moyens financier de ce passer de ce genre de marché!

Karim Tedjani

Administrateur du blog "Nouara"

Créateur du projet pilote "La ferme d'accueil pédagogique Nouara"ou comment l'agriculture bio  et le tourisme pédagogique peuvent contribuer au développement durable de la région de Guerbès-Sanhadja.

Membre et représentant en France de l'association  Bariq 21pour la promotion des énergies renouvelables et du développement durable en Algérie présidée par Mr Mohamed Tabbouche.

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article

tabbouche 14/04/2010 10:20



Bonjour?


BONNE ANALYSE, BRAVO


Mohamed


 



Karim Tedjani 14/04/2010 11:01


Merci cher Mohamed, je prends cela d'autant plus pour un compliment que je sais à quel point votre esprit est affûté....