Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

Energie solaire

Programme de 600 logements à haute performance énergétique : L’APRUE lance un appel aux experts

L’Agence de promotion et de rationalisation de l’utilisation de l’énergie, APRUE vient de lancer, dans le cadre de ses programmes d’efficacité énergétique, un appel en direction des experts nationaux pour la mise en œuvre de son projet de réaliser avec les opérateurs publics les 600 logements dits «à haute efficacité énergétique».
L’agence avait, en effet, retenu des actions en direction du secteur du bâti. Dans le cadre de ce  programme dit Eco-Bât, l’APRUE devra favoriser les opérateurs du secteur de l’habitat et assister ainis 11 OPGI, répartis sur le territoire national, pour réaliser 600 logements à haute performance énergétique.

L’appel de  APRUE, lancé ces jours-ci, s’adresse aux experts indépendants thermiciens en bâtiment. Les experts  qui  seront sélectionnés auront pour mission «d’assister l’APRUE dans l’exécution des tâches de contrôle de la conformité de projets de logements aux exigences de performance énergétique». Selon les responsables de l’APRUE, ces experts auront à «vérifier et approuver les notes de calcul thermique et la proposition d’options d’amélioration, la conformité des cahiers des charges et l’assistance au contrôle de des travaux de corps d’états secondaires». Ces actions s’effectuent en coordination avec les maîtres d’ouvrages (OPGI) et les maîtres d’œuvres des projets de logements. Il  convient de rappeler que l’APRUE est tenue de par les missions que lui ont confiées les pouvoirs publics  de promouvoir une économie d’énergie et une rationalisation de son utilisation tout en favorisant, comme alternative, les énergies renouvelables tel le solaire, le photovoltaïque, l’éolien où plusieurs projets sont engagés. Le secteur résidentiel est considéré comme «le plus  gros consommateur en matière d’électricité et de gaz»  avec des proportions qui atteignent les 40-50% du bilan énergétique national.
Les chiffres devront   connaître une hausse, à mesure que le parc national de logements  s’étoffe  avec de nouvelles réalisations. De plus, le niveau d’équipement qui suppose une  consommation énergétique  supplémentaire, tel l’électroménager, la climatisation donne  de la consistance  à ce secteur, en tant que axe prioritaire du programme  de rationalisation en matière d’énergie. Dans cette perspective, un texte a fixé les normes pour les  constructeurs en matière de consommation, les incitant à l’utilisation de matériaux à rendement thermique.

La loi sur la rationalisation de l’énergie a édicté des  règlements thermiques dans les bâtiments neufs (qui  concerne le public dans un premier temps) s’appliquant à la conception et à la construction et se rapportant à «la résistance thermique, à l’étanchéité des ouvertures de l’enveloppe extérieure du bâtiment, à la qualité des matériaux d’isolation … ».
Le programme national d’efficacité énergétique qui fait appel aux énergies renouvelables fixe un objectif  de 6% d’ici 2015 alors qu’il n’est actuellement que de 1% selon les chiffres de l’APRUE. Celle-ci compte ainsi démarrer la deuxième partie de son programme  en la matière qui s’étale de la période de 2007 à 2011.



 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article