Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologique Nouara

 
Sonatrach et le groupe italien ENI ont signé jeudi dernier un accord de coopération pour explorer et développer les gaz de schiste.

Sonatrach et ENI Algeria ont procédé le 28 avril 2011 à la signature d’un accord de coopération dans le domaine de l’exploration et le développement des gaz de schiste en Algérie, selon un communiqué de Sonatrach.
Cet accord permettra aux deux compagnies d’unir leurs efforts en vue d’évaluer le potentiel en hydrocarbures non conventionnels et dans le cas d’intérêt avéré, poursuivre avec un ou plusieurs projets-pilotes de forages, a indiqué la même source.Selon les travaux préliminaires réalisés par les experts de Sonatrach, les bassins sédimentaires algériens recèlent un haut potentiel en shale gas et l’apport de l’ENI, avec l’expérience déjà acquise dans ce domaine, sera certainement bénéfique pour les deux parties et ouvrira de nouveaux horizons de coopération, a indiqué Sonatrach.

C’est le premier accord de coopération que la compagnie nationale des hydrocarbures signe spécialement pour l’exploitation des gaz de shiste. Selon des chiffres communiqués déjà par le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi, dans une conférence organisée aux Etats-Unis, les réserves de gaz de schiste en Algérie seraient sept fois supérieures aux réserves de gaz conventionnel qui sont elles de 4500 milliards de mètres cubes. L’ENI, partenaire historique de Sonatrach, dispose d’une expérience dans le développement du gaz de schiste grâce à sa participation sur le gisement de Barnett Shale au Texas aux Etats-Unis. Le gisement de Barnett est le premier projet de gaz de schiste au monde développé à une grande échelle.

Par ailleurs, le même jour, soit jeudi, la compagnie irlandaise Petroceltic a cédé 18,375% de ses intérêts sur le périmètre Isarene (blocs 228 et 229a) à la compagnie italienne ENEL selon Sonatrach. Sonatrach a annoncé la signature, jeudi le 28 avril 2011, d’un avenant au contrat pour la recherche et l’exploitation d’hydrocarbures sur le périmètre de recherche Isarène (blocs 228, 229a), conclu le 26 septembre 2004 entre Sonatrach et Petroceltic International Plc., portant sur la cession par Petroceltic (Irlande) de 18,375% de ses droits et obligations au profit d’ENEL (Italie).

Avec cet accord Sonatrach garde 25% d’actions, Petroceltic 56,625% et l’ENEL prend 18,375%. Petroceltic avait déjà annoncé deux découvertes de gaz et de condensat sur le périmètre. Selon Sonatrach la société ENEL est préqualifiée par Alnaft en qualité d’investisseur, et elle est par ailleurs partenaire de Sonatrach dans le Contrat pour la recherche et l’exploitation des hydrocarbures sur le périmètre sud-est Illizi (blocs 232, 241a).

 

http://www.elwatan.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article