Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Entretien accordé par l'Ambassadeur d'Allemagne en Algérie, Dr. Matei I. Hoffmann à la revue algérienne "Dziri"

 

 

1-L’Algérie et l’Allemagne entretiennent depuis toujours des relations empreintes d'amitié. Concrètement, Excellence, comment les deux pays s'efforcent-ils pour élargir leurs relations bilatérales?

Je me réjouis de la profondeur des relations entre nos deux pays, notamment dans les domaines du commerce, de la coopération économique, de la culture et de la politique. Le nombre des visites officielles au cours des années précédentes ainsi que la présence en Algérie de nombreuses organisations et institutions allemandes en dehors de l'Ambassade d'Allemagne comme l'Institut Goethe, les fondations telles que Friedrich Ebert, Friedrich Naumann et Konrad Adenauer, la GTZ, InWent et la Chambre Algéro-Allemande de Commerce et d'Industrie (AHK) soulignent l'importance que l'Allemagne accorde aux relations bilatérales algéro-allemandes.

2- Le Président Bouteflika est le premier Chef d'Etat algérien à avoir effectué une visite officielle en Allemagne en 2001. En 2007, c'est le Président fédéral Köhler qui est venu en Algérie, ensuite, en juillet 2008, c’est au tour de la Chancelière Angela Merkel. Ces visites ont-elles accéléré le processus de coopération entre les deux pays?

Effectivement, les visites susmentionnées ont fait preuve de la volonté des deux cotés d'élargir davantage leur coopération sur tous les plans. Pour ne citer qu'un exemple, j'aimerais bien attirer votre attention sur le fait qu'une convention relative à la non double taxation en matière d´impôts a été signée lors de la visite du Président fédéral en Algérie en novembre 2007. Même en dehors du cadre des visites officielles, les exemples d'une coopération réussie sont nombreux. Tout comme l'Ambassade, AHK est également et fortement engagée dans le renforcement des échanges commerciaux entre nos pays: à titre d'exemple, prenons uniquement les multiples entreprises algériennes et allemandes qui se sont organisées au sein de ladite Chambre.

3- Tout le monde le sait, les produits allemands jouissent depuis toujours d'une excellente réputation en Algérie. Une aubaine pour les entreprises allemandes qui veulent investir en Algérie. Combien ont, justement, osé faire le pas?

En fait, l'économie algérienne offre aux entreprises allemandes un grand éventail de possibilités intéressantes en matière d'investissement. Le nombre des délégations économiques, souvent accompagnées de représentants officiels, prouvent l'intérêt des sociétés allemandes qui se rendent en Algérie pour étudier de près les conditions du marché ainsi que le climat d'investissement. A titre d'exemple, les sociétés Knauf et Henkel investissent et, en même temps, créent des emplois en Algérieet assez souvent, la formation qu'elles offrent, va bien au delà du besoin des entreprises mêmes.

4- En 2008, les importations de l'Allemagne en provenance d'Algérie se sont élevées à 2, 58 milliards de dollars (98, 5 % de pétrole et des hydrocarbures) alors que ses exportations vers l´Algérie se sont chiffrées à 2, 33 milliards de dollars. Un commentaire sur ces chiffres Excellence?

L'augmentation constante des échanges commerciaux pendant les années précédentes représente un développement très positif. Le fait que les exportations de l'Algérie vers l'Allemagne dépassent celles de l'Allemagne vers l'Algérie démontre sans aucun doute qu'il s'agit d'un partenariat gagnant-gagnant. Néanmoins, il ne faut pas oublier que la plupart des marchandises exportées vers l'Allemagne proviennent du seul secteur pétrolier. Pour cette raison, des organisations allemandes mettent leur savoir-faire à la disposition des entreprises algériennes afin d' assurer une plus grande diversification des exportations algériennes.

5- En recevant Mme Hessel, le ministre de l’Industrie et de la promotion des investissements, Mr Abdelhamid Temmar, a reconnu que les firmes et les entreprises allemandes s’intéressent réellement à fructifier des projets de développement durable en Algérie, notamment la protection et la gestion durable des ressources naturelles, pouvez-vous Excellence, nous en dire un peu plus sur ces projets?


La coopération entre l'Algérie et l'Allemagne s'avère particulièrement fructueuse dans le secteur environnemental. Dans le programme "Gestion intégrée de l'environnement", la GTZ accompagne l'action du Ministère de l'Aménagement du Territoire, de l'Environnement et du Tourisme dans la mise en place de sa politique environnementale. Dans le programme "Gestion intégrée de l'Eau", la GTZ travaille en partenariat avec le Ministère des Ressources en Eau pour améliorer les capacités des institutions du secteur. Le Salon Algéro-Allemand organisé par la AHK en collaboration avec la GTZ qui s'est tenu en octobre 2008 a démontré l'intérêt des entreprises allemandes qui disposent traditionnellement d'un savoir-faire profond dans le domaine.


6- L’Allemagne affiche sa volonté de transférer en Algérie ses technologies, notamment dans le domaine de la formation. Avez-vous des exemples concrets à nous fournir M. l’Ambassadeur ?

Un programme de coopération dans le secteur de la formation a été lancé par la GTZ en collaboration avec le Ministère algérien de la Formation et de l'Enseignement Professionnels il y a quelques années. La phase principale de ce programme qui a connu un succès remarquable, a pris fin en 2009. De la même manière, le secteur privé assume sa responsabilité d'entrepreneur en s'engageant dans le transfert de technologie et de la formation. La société Knauf International, mentionnée déjà, a érigé un centre de formation sur le site de Fleurus qui a depuis sa création en 2007, accueilli plus de 2.000 personnes!

7- Qu’en est-il, Mr l’Ambassadeur, des accords de protection réciproques des investissements, accord Maritime, le nouvel accord de transport aérien et celui relatif à la non double imposition en matière d´impôts entre les deux pays?

L'Allemagne et l'Algérie entretiennent un accord de protection réciproque des investissements, ainsi qu'un accord maritime. Un nouvel accord de transport aérien est en cours d´étude. En plus, l'accord relatif à la non double taxation en matière d´impôts est entré en vigueur en janvier 2009.

8- En commémoration du 20èmeanniversaire de la chute du Mur de Berlin, un accord de partenariat a été signé par la Deutsche Welle et la Radio algérienne en novembre dernier. A quoi consiste cet accord Excellence?

Il s'agit d'un accord de coopération pour 2008 - 2010 dans les domaines de la production et de la radiodiffusion. Les partenaires allemands et algériens optent pour deux co-productions diffusées par alternance en Algérie et en Allemagne et souhaitent donc renforcer le domaine de la coopération culturelle à travers l'organisation et la diffusion simultanée de concerts.

9- Excellence, qu’est ce que le mur de Berlin vous évoque surtout lorsque l’on voit d’autres murs de la honte se construire ici et là dans le monde?

Il faut surtout payer attention à ne pas comparer l'incomparable. On court le risque de relativiser, voire banaliser la barbarie communiste.

10- Le dossier de la libre circulation des personnes est l’un des sujets qui préoccupe Alger. L’Allemagne fait-elle des efforts de ce côté-là. Combien de visas sont délivrés chaque année?

En ce qui concerne la délivrance de visas, l'Allemagne se place au niveau de ses engagements et ses responsabilités conformément au cadre commun de Schengen. En chiffres, environs 7200 demandes de visa ont été traitées en 2009, environs 5500 visas ont été accordés.

11- Un dernier mot Excellence?

Nos regards sont orientés avec impatience vers la Coupe du Monde en Afrique du Sud. Je souhaiterais un match final passionnant et pourquoi pas: « Allemagne-Algérie »? Je trouve que nous avons un «compte ouvert» depuis 1982. J'aimerais le voir fermé «dans le sens le plus strict de la réciprocité».

© Revue "Dziri"

15 févr. 2010

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article