Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

APS

 

Le ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef Yousfi, a souligné, jeudi à Vienne, la nécessité de mettre en place un cadre règlementaire pour la protection de l’environnement et de la population des avancées technologiques de l’industrie pétrolière et gazière. "

Les politiques à élaborer viseront à combattre le changement climatique, à protéger l’environnement, mais également à garantir la sécurité de l’offre énergétique", a-t-il préconisé devant un panel d’officiels et de hauts responsables de l’industrie pétrolière. Le ministre qui a présidé la 4è session des travaux du 5è séminaire international de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a appelé dans le même sens à la conclusion d’un accord international sur la réduction des émissions des gaz à effet de serre. "La question du changement climatique ne peut être résolue que dans un cadre global et multilatéral où les acteurs ont un rôle majeur à jouer, à l’instar des pays industrialisés", a-t-il soutenu. M. Yousfi s’est dit "confiant" quant à l’aptitude de l’industrie pétrolière et gazière à relever les défis actuels et futurs, notamment en ce qui concerne l’accroissement de la demande énergétique mondiale tout en minimisant les effets sur l’environnement. Il a mis en exergue, à ce titre, les efforts consentis par l’industrie des hydrocarbures, notamment en ce qui concerne la réduction et l’arrêt du torchage de gaz, le développement de la technologie de capture et d’enfouissement du carbone, l’efficacité énergétique et l’investissement dans les énergies renouvelables. Selon le ministre, les progrès technologiques enregistrés dans le domaine de l’industrie pétrolière et gazière "ont permis des avancées majeures" dans toute la chaîne pétrolière permettant, a-t-il dit, l’accès à un surcroît de ressources au profit de tout le monde et la protection de l’environnement. L’avancée technologique a permis d’explorer dans les eaux profondes, de découvrir de nouvelles ressources, d’exploiter également des ressources non conventionnelles à des coûts économiques et d’assurer le transport par pipelines dans ces eaux profondes, a-t-il ajouté. Cependant, la technologie doit relever d’autres défis liés à la gestion des ressources en eau et de protection de l’environnement, a-t-il poursuivi. Il a estimé que l’efficacité énergétique est l’une des solutions appelées à contribuer à limiter les effets des émissions des gaz à effet de serre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article