Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

Un scinque algérien (Eumeces algeriensis) 




Le scinque algérien (Eumeces algeriensis) est un reptile du groupe d'escincidos, originaire du nord-ouest de l'Afrique (l'Algérie, le Maroc et Melilla), et son habitat préféré est le buisson, les champs et les zones de buissons. Cette espèce se subdivise dans deux sous-espèces : Eumeces algeriensis algeriensis et
Eumeces algeriensis meridionalis.

Sa tête est grande, d'une forme conique, et son corps apparaît couvert par des écailles douces et plates, en exhibant des couleurs jaunâtres dans le ventre et marron et grisâtres avec des franges noires et orangées dans le dos. Ils peuvent arriver à mesurer jusqu'à 40 cm, et ses extrémités sont petites mais musculeuses, parfaites pour fouiller et pour se déplacer sous terre.

 

Un scinque algérien dans l'état naturel

Les scinques dans son état naturel sont animaux solitaires, qui sont liés seulement pour s'accoupler. Comme mascottes, ils seront amiables avec toi dès qu'ils s'habituent de toi, mais ils préféreront la solitude dans le terrarium. Si tu vas avoir plus de l'un, il est recommandable qu'il ne s'agit pas de deux mâles, puisqu'ils la lui passeraient en se battant entre ceux-ci …

Le moment de l'année dans laquelle ils présentent une plus grande activité consiste pendant le printemps, en ce qu'il coïncide logiquement avec la période de rut. Le long de l'été cette activité diminue jusqu'à l'arrivée de l'hiver, qui est quand ils entrent dans une phase de léthargie qui s'étendra pendant les mois froids.

Les scinques sont une espèce assez résistante, et en général s'adaptent très bien aux conditions dans un terrarium. Celui-ci devra être assez grand, comme minimum d'environ 200 litres de capacité, mais s'il est encore plus vaste, ta mascotte te remerciera pour cela.

Le sol est recommandable qui compacte après être humidifié, puisque ces reptiles sont bons fouilleurs et si le substrat restera libre, pourraient mourir écrasés. Un mélange de terre argileuse et de sable d'oeuvre, en plus d'être extrêmement économique, semblera sûr et efficace. La cape du sol devra avoir pour minimum environ 10 cm d'épaisseur.

Il est convenable que tu lui ajoutes à ton terrarium des pierres, des troncs et des cachettes pour que tes scinques puissent se réfugier et se reposer à différentes hauteurs. L'humidité n'est pas une caractéristique à laquelle tu devras prêter une attention spéciale au sujet de cette espèce, et il suffirait que tu pulvérises accidentellement avec eau son habitacle.

En ce qui concerne son alimentation, ces reptiles mangent de tout, bien que ce qui leur réveille plus l'appétit ce soient les insectes vifs (des grillons, une sauterelle verte, des blattes, etc.). Ils acceptent aussi les fruits (une banane, un melon d'eau, un melon, etc.) et les légumes (une laitue, des chanoines, etc.). Il est conseillable que de temps en temps tu mélanges ces aliments avec suppléments de calcium et de vitamines.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article