Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

http://www.elmoudjahid.com/

PUBLIE LE : 11-04-2013 | 0:0

Le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques, M. Sid Ahmed Ferroukhi, a indiqué hier mardi, lors de la présentation du bilan des activités de son secteur devant les membres de la commission de l’agriculture, la pêche et la protection de l’environnement de l’Assemblée, que le secteur allait mobiliser un nombre important de thoniers pour mener à bien la prochaine campagne de pêche au thon rouge, qui durera du 26 mai au 26 juin 2013.  

Le ministre a précisé que les permis de pêche seront délivrés avant la fin avril aux opérateurs  remplissant les conditions de pêche au thon rouge, sachant qu’il a reçu, en février dernier, des dossiers pour l'obtention de permis de pêche au profit de patrons de thoniers battant pavillon national. Des informations font état de neuf demandes formulées cette année contre deux en 2012.  
Il a précisé que durant la campagne précédente, la production nationale de thon rouge était de 69 tonnes, soit 50% de la part de l'Algérie (138 tonnes). La production nationale globale de thon rouge a été réalisée lors de la campagne précédente par un seul opérateur, a ajouté le même responsable.          
Il a expliqué le manque de demandes lors de la campagne de 2012 par  le retard des procédures en raison de la révision du cadre juridique afférent à la campagne.           
Dans le souci de mener à bien la prochaine campagne, le responsable  a affirmé que le ministère s'est pris à l'avance sur le plan réglementaire en  accordant de nouvelles facilités et en définissant les normes techniques pour  les thoniers algériens afin de minimiser les risques.            
Le quota de pêche au thon rouge alloué à l'Algérie a augmenté en novembre 2012, lors de la réunion de la Commission internationale pour la conservation  des thonidés de l'Atlantique (CICTA) à Agadir (Maroc), pour passer de 138 tonnes à 243 tonnes.           
L'Algérie a eu un engagement pour augmenter son quota de thon rouge lors de la prochaine révision des quotas.           
Par ailleurs, le ministre de la Pêche a annoncé la tenue, en novembre prochain, d'une rencontre entre des opérateurs algériens et mauritaniens pour relancer la coopération entre les deux pays en matière de pêche. Le gouvernement mauritanien a accordé cinq permis de pêche au poisson  bleu comme la sardine à des opérateurs algériens privés.

La production nationale en hausse de 4% en 2012
Dans son évaluation des actions du secteur, le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques a indiqué que la production nationale de la pêche a enregistré, en 2012, une hausse de 4% par rapport à 2011, s’établissant à 108.000 tonnes. Cette évolution est due, notamment à une hausse des captures de la pêche maritime au niveau des wilayas de l’ouest et du centre du pays, qui ont connu une hausse de 8% durant la même période.
Ce retour progressif de la croissance durant ces deux dernières années, après la baisse enregistrée en 2010, doit être consolidé à travers des actions avec la participation active des professionnels du secteur. Et parmi les actions figurent le lancement et la mise en place des plans d’aménagement des pêcheries par wilaya pour une gestion durable, la redynamisation  des organisations professionnelles et l’amélioration de la coordination entre les différents maillons des filières de la pêche et de l’aquaculture.
Le ministre a, par ailleurs, ajouté que l’emploi dans le secteur de la pêche a enregistré une augmentation de plus 5%, fixée à 78.000 emplois directs, rappelant que l’amélioration de la disponibilité des produits de  la pêche pour la consommation nationale ainsi que les facilitations des investissements  productifs créateurs d’emplois figuren parmi les priorités retenues au titre de la feuille de route lancée en octobre 2012.
H. A./R. N.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article