Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Feux de forêt : 2.300 hectares ravagés du 1er au 15 juillet" par Sihem Oubraham (El Moujahid.com)

http://www.elmoudjahid.com/

 

88 foyers d’incendie ont été enregistrés durant la première semaine du mois de Ramadhan, notamment à Bouira, Jijel, Béjaïa, Tissemsilt, Annaba et Skikda, selon un responsable de la Direction générale des forêts (DGF).

Il a affirmé que «18.000 hectares de forêts ont été ravagés par les feux, ce qui revient à la moyenne annuelle», puisque selon le même responsable, «plus de 20.000 hectares ont été décimés en 2007». «Du 1er juin au 15 juillet, nous avons enregistré pas moins de 2.300 hectares de forêts ravagés par les feux et plus de 1.000 foyers d’incendie». Selon le même responsable, «il ne faut pas appréhender ce taux, puisque le pire est à venir, notamment durant la période de fin août-début septembre où nous enregistrons la multiplication des feux».


La direction générale de la Protection civile a annoncé, hier, que «pas moins de 76.558 hectares ont été ravagés dans plus de 1.487 incendies enregistrés à l'échelle nationale du 1er juin au 30 juillet». Ces pertes se répartissent à raison de 6.247 hectares de forêts, 1.727 d'hectares de maquis et 4.248 hectares de cultures céréalières (blé et orge), en plus de 3.360 hectares de palmeraies, selon le responsable de la communication de la Protection civile, le commandant Farouk Achour.

Ces incendies ont causé la perte de 64.000 hectares d'arbres fruitiers dans plusieurs régions du pays. La wilaya de Constantine est la plus touchée par ces dégâts avec 673 hectares. La wilaya de Sidi Bel-Abbès vient en tête par les superficies ravagées durant cette période. Dans sept incendies seulement, cette wilaya a perdu 1.765 hectares, suivie de la wilaya de Tizi Ouzou où 83 incendies enregistrés en deux mois ont causé la perte de 411.5 hectares de différentes essences. 325 hectares sont partis en fumée dans 33 incendies, dans la wilaya de Médéa, entre juin et juillet, ce qui la classe en 3e position, suivie de la wilaya de Béjaïa (334 hectares ravagés dans 27 incendies). Les incendies enregistrés dans la wilaya de Biskra durant la même période ont causé la perte de 1.269 palmiers et 796 autres dans la wilaya de Béchar, selon le même responsable. Au moins 984 palmiers dattiers ont brûlé en juin et 132 en juillet à Biskra. En ce qui concerne la wilaya de Tipasa, depuis l’ouverture de la saison estivale, le 1er juin dernier, la wilaya de Tipasa a enregistré 24 feux de forêt détruisant 27 ha de pins d’Alep, 2 ha de maquis, 4 ha de broussailles, 26 ha de blé dur, tendre et d’orge, 520  arbres fruitiers et 1.690 bottes de foin. Par ailleurs, la direction locale de la Protection civile déclare que pas moins de 2.170 arbres fruitiers ont brûlé suite à des incendies qui se sont déclarés entre jeudi et samedi passés dans plusieurs localités de la wilaya de Tizi Ouzou. Selon la même source, le gros des dégâts a été enregistré au niveau de l'oliveraie locale où pas moins de 1.970 oliviers ont été détruits par les flammes durant ladite période. Les éléments de la Protection civile ont dû affronter pas moins de 30 incendies qui se sont déclarés dans une vingtaine de communes.

Et pour faire face aux flammes, la colonne mobile a été mise à contribution, a-t-on ajouté. Ces incendies ont causé des dégâts importants à la subéraie locale en détruisant 196,5 ha de chêne-liège, chêne vert et chêne zen, a précisé la même source. Pour sa part, la Conservation locale des forêts a recensé 114 feux depuis le début du mois de juin ayant détruit 1.336 ha de forêts. Parmi ces 1.336 ha, 454 ha ont été détruits par les 33 incendies enregistrés par cette Conservation durant la semaine écoulée. 2.282 arbres fruitiers ont été ravagés par les flammes durant la semaine écoulée.
Sihem Oubraham


Une colonne mobile de lutte contre les feux opérationnelle à Tipasa

Pour la seconde année consécutive, la wilaya de Tipasa a été dotée d’une colonne mobile d’intervention et de lutte contre les feux de forêt, selon le chargé de la cellule de communication de la Protection civile, M. Mohamed Mechalikh. Cette colonne, qui viendra en appoint aux moyens déjà existants au niveau des dix daïras de la wilaya, est destinée à lutter contre les feux dans les massifs forestiers des wilayas de Tipasa (43.315 ha) et accessoirement de Blida. La direction générale de la Protection civile a mis en place, depuis l’an dernier, 22 colonnes mobiles au niveau de différentes  régions du pays, précise-t-il. La colonne mobile est dotée de 9 camions-citernes, dont 7 légers d’une capacité de 600 litres, de 2 autres de moyen et gros tonnage (12.000 litres), d’un camion ravitailleur, de deux camions destinés au transport du matériel, en plus d’un véhicule de liaison et d’un bus pour le transport des agents d’intervention. Il a précisé que cette colonne, installée au début du mois de juillet au niveau de l’unité principale du Chenoua, est composée de 52 éléments, dont 35 dépêchées de l’unité d’instruction et d’intervention du Hamiz et 17 de l’unité de Tipasa, dont des officiers, un médecin, des sous-officiers et des agents d’intervention.                                    
S. O.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article