Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Feux de forêts : appel à la vigilance pour éviter la catastrophe de 2012." Par Jijel Info

http://www.jijel.info

 

15/06/2013 - 13:00 par MedSouilah

 

ALGER - Le Comité national de lutte contre les feux de forêts, a appelé lundi à Alger à plus de vigilance pour éviter la "catastrophe" de l’année précédente qui a touché près de 100.000 hectares parcourus par les incendies.

 

Nous sommes le 10 juin. Dans quelques jours ça sera trop tard", a répliqué le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Rachid Benaïssa, en réponse au représentant de la Sonelgaz qui exposait l’état des préparatifs de ce groupe contre les incendies, lors d’une réunion de ce comité.

 

 

C’est la deuxième réunion du genre en un mois et le comité devrait se réunir avant le mois de Ramadhan (début juillet) pour consolider les plans d’intervention de tous les secteurs concernés au niveau local. C’est la première fois que le comité anticipe la préparation de la campagne de lutte contre les feux de forêts.

 

"Agissez au mieux, intégrer la notion du temps", a ajouté M. Benaïssa qui préside ce comité, en recommandant aux autres membres de "faire le maximum pour éviter le déclenchement de feux cette année et tirer les enseignements de l’an dernier qui a enregistré une superficie record parcourue par les feux et un nombre important de foyers d’incendie (plus de 5.000 foyers).

 

Les chaleurs caniculaires qui ont caractérisé l’été 2012 avec six pics de température, un record jamais atteint selon l’Office national de Météorologie (ONM), ont augmenté les risques d’incendies.

 

Pour cette année, l’ONM attire l’attention des acteurs sur d’éventuels foyers d’incendie dans certaines wilayas de l’est du pays touchées par la sècheresse.

 

Néanmoins, "beaucoup de cas de négligence et d’actes volontaires ont été signalés en 2012", selon les dires de M. Benaïssa.

 

Pour cela, le ministre a insisté sur la nécessité de multiplier les campagnes de sensibilisation notamment à l’adresse des citoyens étant donné que les forêts algériennes, à l’instar de celles de la Méditerranée, sont habitées.

 

En 2012, plus de 5.000 citoyens bénévoles ont participé à l’extinction des feux. "C’est un bon indice. Il faut aller vers les citoyens pour les intégrer comme des partenaires dans la prévention et la lutte contre les incendies en vue de préserver ce patrimoine forestier", a suggéré le ministre aux services forestiers.

 

Tout le monde doit mettre la main à la pâte

 

"Expliquer, vulgariser, agir", sont les principaux mots d’ordres adressés par le ministre aux représentants des 12 ministères et 12 institutions nationales qui composent le comité.

 

Le secteur des travaux publics a mobilisé près de 13.000 ouvriers de différents chantiers au niveau national et alerté toutes les directions locales pour accélérer les travaux de désherbage et de débroussaillement tout au long des routes nationales et communales.

 

Selon le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales, tous les comités de veille de wilaya et de communes ont été installés pour agir au bon moment.

 

Vu leur implantation sur le terrain, les forestiers seront au nombre de 38.000 personnes mobilisées aux côtés des agents de la Protection civile avec 22 colonnes mobiles dont certaines seront implantées à l’intérieur des massifs forestiers.

 

La Direction générale des forêts a eu le feu vert du ministère pour sous-traiter avec d’autres secteurs comme la Défense nationale et les Transports afin de se doter de moyens supplémentaires d’intervention.

 

"Je pense que cette année, les gens ont compris qu’il fallait vraiment se mobiliser tous ensemble pour que la situation connue en 2012 ne se reproduise pas", a soutenu le directeur de la faune et de la flore au ministère, Amar Boumezber.

 

Ce dernier estime que si les travaux programmés seront réalisés dans les délais impartis, "le pire peut être évité".

 

La superficie touchée par les incendies en 2012 est considérablement supérieure à la moyenne annuelle de la dernière décennie (2002-2011), soit 23.372 ha parcourus par les feux. En 2011, cette superficie a été de 19.926 ha.

 

Selon les chiffres de la DGF, 53% de la superficie touchée sont des forêts, 26% des maquis, 15% de broussailles, constituées notamment d’alfa, de travaux neufs de reboisement et 6% d’autres végétations.

 

D’après les mêmes statistiques, 58% de la superficie parcourue par les feux était située dans quatre wilayas (Tizi-Ouzou, Sidi Bel Abbès, Béjaïa, Jijel et Batna).

aps

medsouilah@jijel.info

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article