Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

DIVERS

http://www.letempsdz.com/

 
Une superficie de 1367 ha de couvert végétal (toutes strates confondues) a été la proie d’incendies enregistrés à travers la wilaya de Tizi-Ouzou, durant la période entre le 1er juin et le 26 août courant, a-t-on appris mardi auprès de la Conservation locale des forêts.

Par types de végétation, la superficie globale parcourue par le feu se répartit, tel que détaillé dans le bilan du service de la protection de la faune et de la flore, à concurrence de 194 ha de forêts, 368 ha de maquis, 36 ha de broussailles et 369 ha de divers arbres fruitiers, avec une forte prépondérance d’oliviers et de figuiers.

Les dégâts hors forêts occasionnés par ces incendies ont consisté en la perte d’au moins 15.000 arbres fruitiers, 76 ruches pleines, 60 dindes et 3060 poulets répartis sur 7 bâtiments d’élevage avicole relevant de différentes localités, selon une estimation de Mohamed Skandraoui, chargé de ce service au niveau de la Conservation des Forêts.

"Pour 176 incendies ayant parcouru une superficie de 1367 ha durant la présente campagne de lutte contre les feux de forêts, nous enregistrons une moyenne de 8 ha de perte/jour environ, alors que la moyenne de la dernière décennie était d’environ 14 ha", a relevé M. Skandraoui, en faisant observer que "comme la comparaison n’est pas raison, ce recul des dégâts forestiers ne doit pas inciter au fléchissement de la vigilance des citoyens, surtout avec la canicule sévissant actuellement".

Avec une perte d’au moins 195 ha de couvert végétal qu’il a généré, l’incendie du lieudit M’ghassel, dans la commune de Makouda, aura été, selon la même source, le plus grand sinistre enregistré cet été, au vu de son ampleur ayant nécessité pour sa maîtrise l’implication des moyens de la colonne mobile de la Protection civile.

Par mesure préventive, les citoyens, surtout les riverains de forêts, "doivent s’abstenir durant toute la campagne de lutte contre les feux de forêt, d’incinérer les ordures et les chaumes résultant des récoltes, comme ils doivent donner l’alerte en temps réel en cas de constatation du déclenchement d’un incendie".

La wilaya de Tizi-Ouzou dispose d’un couvert végétal de 112.000 ha environ, dont 48 000 de forêts avec une part de 23000 ha pour le chêne liège.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article