Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Environnement

Mesures exceptionnelles contre la propagation de la maladie

Par : Rédaction Nationale

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Abdelouahab Nouri, a annoncé, hier, à Sétif, la mise en œuvre par son département de deux mesures exceptionnelles portant interdiction du déplacement des animaux sans autorisation vétérinaire et la fermeture de tous les marchés à bestiaux du pays pour éviter la propagation de la fièvre aphteuse. Dans un point de presse, tenu au siège de la daïra de Bir El-Arch en présence des autorités locales, M. Nouri a affirmé que cette maladie “dangereuse et contagieuse est préjudiciable au cheptel du pays et à l’économie nationale”. Jusqu’à hier, le ministère de l’Agriculture a enregistré l’apparition de cette maladie dans les wilayas de Sétif où les premiers cas ont été enregistrés en juillet à Bourzam, dans la commune de Bir El-Arch, à Batna, à Bouira, à Médéa, à Béjaïa, à Tizi Ouzou, à Constantine et à Khenchela. Les efforts visent à empêcher la propagation de la maladie à d’autres wilayas. 
Le ministre a regretté l’attitude jugée “irresponsable” de certains maquignons et éleveurs qui ont introduit à partir d’un pays voisin des vaches malades sur le marché national en dissimilant l’infection, ce qui a provoqué la propagation de la maladie. Affirmant la disponibilité de son département à augmenter les quantités de vaccin, M. Nouri a estimé que sans les mesures préventives prises jusque-là, la situation aurait été catastrophique pour l’économie nationale. Il a, en outre, appelé à la mobilisation de tous éleveurs, maquignons, responsables et vétérinaires, ainsi que l’intensification des contrôles routiers pour empêcher la propagation de la maladie à d’autres régions saines. Le ministre a inspecté la localité de Bourzam où est apparue la maladie pour la première fois. 
Il s’est notamment entretenu avec des gendarmes à un barrage routier dressé sur la RN n°5, les exhortant à intensifier le contrôle des déplacements des animaux. Plus de 400 cas d’infection de bovins par la fièvre aphteuse ont été enregistrés au cours de ces derniers jours dans la wilaya de Sétif où 15 000 bovins ont été à ce jour vaccinés sur un total de cheptel bovin  de 130 000 têtes.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article