Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Frenda , géographie .

Géographie

Configuration générale

Frenda se situe dans une zone spatiale influencée par le milieu physique présentant deux entités :

1. Une entité montagneuse et boisée occupant près de 50% du territoire

2. Une entité formée par la zone collinaire et la plaine du Taht

La ville de Frenda culmine sur une hauteur de 1.050 m d'altitude.
"Elle est accrochée dans une situation exceptionnelle au bord du plateau qui domine toute la plaine du Taht " (Sources guide Bleu Édition 1986)

 

Situation géographique

Frenda est distante de :

         A l'ouest                Au Nord                            Au Sud
- Mascara    100 Km    Oran               220 KM        Bayadh       393 KM
- Saida        110 KM    Mostaganem    250 KM        Laghouat    260 KM 


Elle domine la plaine EL TAHT qui possède un espace agricole de haute valeur agronomique favorable aux aménagements hydro agricoles



Situation administrative

La ville de Frenda est le chef lieu de Daïra de 104.000 habitants  qui comprend plusieurs communes

- Frenda 

54.000 

 Habitants

- Ain El Hadid 

16.000

Habitants

- Takhmaret

34.000

Habitants

Populations

On distingue dans la commune de Frenda plusieurs tribus dont :

  1. Les Hawareths composés de Ouled Khalouf, Ouled Djebara, Ouled Maarfia

  2. Les Khalafas implantés à Louhou et Medroussa 

  3. Les Chorfas (Nobles) composés des Djeblias, des Ouled Sidi Amar et les Ouled Sidi Abdeldjebbar.

  4. Les Ouled Sidi Ahmed Ben Daoud (Natif de Ain Defla) adeptes du Saint Sidi Ahmed Benyoucef de Miliana

L'exode rural

Comme la plupart des villes des hauts plateaux d'Algérie Frenda connaît une tendance particulière  d'exode rural en raison des difficultés liées à la sécheresse, au chômage, à l'attrait de la ville et autres motifs économiques. Des cités entières se sont ruchées dans les abords périphériques de la ville. Le cas de la cité Hattab AHMED illustre ce phénomène si bien que les besoins en servitudes et en services publics exercent de fortes pressions sur les autorités locales et les pouvoirs publics (Le recyclage des quartiers, l'assainissement l'éclairage, l'alimentation en eau potable, la scolarité des enfants etc.) Des programmes de valorisation du cadre de vie de la cité est en cours de réalisation dont l'exécution est planifiée sur plusieurs tranches annuelles.

Vues panoramiques de la cité Hattab Ahmed

(Chaabet ARBIA)

 

Pour en savoir plus: http://www.frenda.org/


                            Sougueur info
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article