Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara



Le ministre de l’Energie et des Mines, M. Youcef Yousfi a présenté lundi à Londres, les opportunités d’affaires en Algérie devant un parterre de représentants de compagnies britanniques opérant dans plusieurs secteurs. La rencontre qui s’est tenue au siège de la banque HSBC, a été marquée par la présence de Lords Risby, représentant du PM britannique pour le développement de la coopération avec l’Algérie, et d’une importante participation de chefs d’entreprises, dont certaines de renommée mondiale.

M Yousfi a évoqué dans sa présentation le programme de développement d’un montant de 300 milliards de dollars alloués notamment aux secteurs de l’Education Nationale, des Transports de la Santé et de l’Energie, mettant en exergue les principaux paramètres économiques qui soulignent la santé financière du pays.

Il a expliqué devant les hommes d’affaires du Royaume-Uni que les objectifs essentiels de l’Algérie au cours des prochaines années sont la diversification de l’économie et la réduction de la dépendance aux hydrocarbures, la lutte contre le chômage et l’amélioration du climat des affaires.

"Les investissements sont très importants dans tous les secteurs" a déclaré M. Yousfi soulignant que l’Algérie veut concrétiser ces projets multisectoriels en partenariat avec des compagnies étrangères y compris les compagnies britanniques.

« Tous les ingrédients pour accélérer le rythme de croissance, existent en Algérie qui bénéficie aussi d’une population jeune et formée » a souligne le ministre de l’Energie invitant les Britanniques a « s’impliquer dans cet effort gigantesque entrepris par le gouvernement ».

L’intervention du représentant du gouvernement algérien a été suivie d’un riche débat qui a porté sur l’exploitation du gaz de schiste en Algérie, les lenteurs administratives, les lois sur les investissements directs étrangers (IDE) ainsi qu’un certains nombre de questions liées au développement de secteurs particuliers comme la construction et le tourisme.

Un participant a interpelé le ministre de l’Energie sur « l’absence de débat national en Algérie sur l’exploitation du gaz de schiste ».

M. Yousfi a clairement affirmé que cette question (gaz de schiste) a été débattue pendant plusieurs semaines à l’Assemblée Populaire Nationale (APN) et au Senat dans un cadre totalement démocratique. « Une seule voix contre a été enregistrée a l’APN », a-t-il précisé.

A un participant qui a exprimé sa préoccupation sur le climat des affaires en Algérie, le ministre de l’Energie a indiqué que « cette question figure au top des priorités dans l’agenda du gouvernement ».
La présidente du Conseil d’affaire algéro-britannique (ABBC) Lady Olga Maitland, a demande des détails sur le développement du tourisme dans le sud de l’Algérie et les infrastructures d’accueil dans ces régions affirmant que « ABBC enregistre de nombreuses demandes de voyages de la part de Britanniques qui veulent découvrir le Sahara algérien.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article