Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

 

Sciencedz.net : le site des sciences 

 

La décharge décriée de Ouled Fayet sera fermée avant 2013. C’est ce qui ressort de la visite de travail effectuée hier par le ministre de l’Environnement et de la Ville.

Le problème fondamental est la gestion des ordures ménagères», a déclaré, hier, Amara Benyounès, ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et de la Ville, lors d’un point de presse animé en marge de sa visite de travail dans la wilaya d’Alger.

Le ministre a inspecté le centre d’enfouissement technique (CET) de Hamici, à Sidi Abdellah, conçu pour la gestion des ordures ménagères, et le projet de réhabilitation de la décharge de Oued Smar. La réalisation du CET, qui s’occupera de la gestion des ordures ménagères, est pratiquement achevée. Elle est actuellement à 94% et a été confiée à l’entreprise algérienne Amenhyd.
«Le centre de Hamici va régler en partie la gestion des déchets au niveau de la capitale», a souligné le premier responsable du secteur. Il reste la désignation de l’entreprise qui gérera cette opération. A ce sujet, M. Benyounès a affirmé qu’en Algérie, «il n’y a pas d’entreprises spécialisées dans le traitement des déchets ménagers». Pour la désignation d’une entreprise professionnelle, le ministère de l’Environnement est en phase d’élaboration du cahier des charges. Mais le recours à un partenaire étranger semble la voie la plus adéquate. «C’est le métier que nous ne possédons pas», a révèlé le ministre.

Le centre d’enfouissement technique de Hamici, de classe III, destiné au traitement des déchets inertes de la wilaya d’Alger, a été réalisé par l’entreprise algérienne Remika ; il sera exploité par l’EPIC Asrout. A l’occasion, M. Benyounès rassure les habitants de Ouled Fayet du fait que la fermeture progressive de ce site est prévue d’ici la fin de l’année en cours ; il connaîtra une opération de réhabilitation de grande envergure. L’espace récupéré sera destiné à la réalisation d’un jardin public, comme c’est le cas pour la décharge sauvage de Oued Smar. La réhabilitation de cette dernière a coûté plus de 7 milliards de dinars. L’achèvement des travaux du jardin public, en cours de réalisation sur la superficie de cette décharge, est prévu pour avril 2014. Le ministère de l’Environnement lance une opération d’éradication de 6 décharges sauvages recensées à travers la wilaya d’Alger.

La réhabilitation de deux décharges à Baba Ali et Hamiz est programmée pour l’exercice 2013. Au sujet de la collecte des déchets au niveau de la capitale, il a été prévu la mise en place progressive des moyens nécessaires pour le ramassage, le transport et le traitement.
«Cette opération demandera encore 4 à5 ans», explique le ministre. Dans le cadre du programme national de gestion intégrée des déchets, il a été prévu la réalisation de 48 incinérateurs, dont trois grands à Alger, Annaba et Constantine. Pour rappel, 35 des 65 centres d’enfouissement recensés à l’échelle nationale sont déjà opérationnels. En revanche, plus de 3000 décharges sauvages ont été recensées en Algérie.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article