Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara


Face book 

 

 
La Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Aménagement du Territoire, de l'Environnement et de la Ville, chargée de l'Environnement, Mme Dalila Boudjemaa, a affirmé jeudi à Alger que 400 incinérateurs de déchets hospitaliers étaient disponibles actuellement contre seulement 48 en 2000.

Mme Boudjemaa qui s'exprimait en marge du 1er Forum international du Réseau algérien des femmes en économie verte (RAFEEV) a indiqué que suite à la promulgation en 2000 de la loi relative à la gestion des déchets, toute catégorie confondue, le nombre des incinérateurs est passé à 400 unités au niveau des hôpitaux contre 48 auparavant.

Des conventions sont en passe d'être conclues sous l'égide du ministère de la tutelle entre les hôpitaux qui n'ont pas d'incinérateurs et ceux en disposant a fait savoir la responsable soulignant dans le même contexte que 15.000 tonnes de médicaments périmés ont été incinérés jusqu'à présent.

Les déchets hospitaliers sont définis comme tout résidu issu de diagnostics de maladies, de suivi médical ou de traitement (chirurgical ou de simple désinfection) dans la médecine humaine ou vétérinaire.

L'interlocutrice a en outre souligné que la gestion et le recyclage des déchets par le tri relevait d'un acte écologique et socio-économique en ce sens que le procédé favorise la création d'emplois.

Le premier forum annuel organisé par le RAFEEV (créé en novembre 2012) se propose de sensibiliser les promotrices activant dans ce domaine aux mesures prises par l'Etat et les objectifs tracés pour jeter les bases d'une économie verte. Les expériences entreprises en la matière sont présentées dans cet espace.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article