Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

(APS) mercredi 30 janvier 2013 10 : 25

MASCARA - Des cadres du secteur de l’environnement issus de différentes wilayas du pays ont exposé leurs expériences dans la gestion des déchets ménagers, lors d’une rencontre ouverte mardi à Mascara.

Au cours de la première journée de cette rencontre, organisée dans le cadre du programme de coopération algéro-belge, le directeur technique de l’entreprise Netcom de collecte des déchets d’Alger, Rachid Mechaab, a abordé l’expérience de son entreprise qui active depuis 1995 au niveau de 28 communes.

Cette entreprise, a-t-il dit, gère de façon directe la collecte des déchets au profit de 2,6 millions d’habitants, en s’associant à d’autres organismes, dont les services communaux, ou en louant le matériel nécessaire aux opérations d’enlèvement des ordures.

M. Mechaab a souligné que Netcom, qui bénéficie d’un soutien de la wilaya d’Alger et de 50 % de la taxe sur l’activité professionnelle des communes, collecte chaque année environ 800.000 tonnes de déchets, soit une moyenne de 2.100 à 2.300 tonnes/jour.

L’entreprise, qui prévoit une augmentation de la quantité collectée à l’avenir, compte améliorer le rendement de son personnel et ses équipements et organiser son travail de manière rationnelle, comme elle entend élargir le champ de ses activités en incluant la maintenance et la production de sachets en plastique déjà lancée.

Pour le directeur de l’entreprise de gestion des centres d’enfouissement technique des déchets de la wilaya de Mascara, Safir Zoheir, sa jeune entreprise, "qui maîtrise relativement" la gestion des décharges publiques, a réalisé un centre de tri de déchets dans la commune d’Ain Fekkane pour la récupération, en première phase, des déchets de papier et de verre pour les revendre aux unités industrielles.

Le directeur du programme de coopération algéro-belge dans le domaine de l’environnement à Mascara, Philippe Lederer, a fait part de l’assistance technique et la formation assurée par le programme aux cadres et personnels du secteur. Il a également mis en exergue l’expérience bilatérale, notamment dans la réalisation d’un CET dans la commune d’El Keurt qui comprend un centre de tri et dont les travaux sont en cours depuis juillet 2010, ainsi que d’un centre de transfert des déchets à El Matemore, dont l’étude est en cours d’élaboration.

Les travaux de cette rencontre, à laquelle prennent part les directeurs de l’environnement et des responsables d’entreprises de collecte de déchets et de gestion des CET de 25 wilayas, sont marqués par des communications, des débats et des ateliers.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article