Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

Le ministre des Travaux publics, M. Amar Ghoul  a insisté jeudi à Mostaganem sur la nécessité d’accélérer le rythme des travaux de réalisation du port de pêche et de plaisance de Salamandre (Mostaganem),  pour être livré dans les délais impartis, début 2011. Cette infrastructure dont le taux d’avancement des travaux dépasse  les 90 %, avait enregistré un retard à cause des problèmes que rencontrait l'entreprise  publique chargée de sa réalisation et qui ont conduit à la résiliation du contrat  et à son remplacement par une autre société. Le ministre a, à cet effet, appelé à l'achèvement des travaux de base y compris les quais pour le transfert de près de 155 bateaux de pêche de  diverses tailles vers le port de pêche de Salamandre et donner ainsi, au port de Mostaganem, plus d'espace pour les activités commerciales et économiques. Le nouveau port de pêche et de plaisance de Salamandre, dont le coût  est de plus de 3,2 milliards de DA après réévaluation avec une capacité  d’accueil de 250 bateaux de pêche de diverses dimensions, telles les sardiniers,  les petits métiers et de 50 plaisanciers, comprend un bassin s’étendant sur  30 ha, une plate-forme de 3,20 ha et une jetée principale. Ce projet a  permis de créer 1.000 postes d’emploi nouveaux, a-t-on indiqué.         
Une autre dotation de 260 millions de DA au titre du programme  quinquennal (exercice 2010) a été consacrée aux travaux d’aménagement de la  plateforme et à la réalisation d’une clôture et de 155 cases de pêche, qui seront  achevés avant la fin de l’année. M. Ghoul a mis l’accent également sur la nécessité d’aménager les environs  du port et la zone de Salamandre pour protéger le littoral et la façade maritime  de la wilaya de Mostaganem.         
Quelque 719 millions de DA ont été alloués à la première tranche  d’aménagement de cette façade qui porte sur la stabilisation de la falaise,  le confortement des infrastructures routières et la valorisation de la zone  touristique pour accueillir les touristes et les familles en période estivale, sachant que cette zone s’étend vers le pôle touristique les "Sablettes". Le ministre des Travaux publics a insisté sur le renforcement du port  de Mostaganem par la réalisation d’un troisième bassin, pour lui conférer un  rôle plus efficace dans le domaine économique en tant que port national et une  place dans la Méditerranée, en signalant qu’une superficie de 60 ha a été  réservée à ce projet en cours d’étude. Après avoir exhorté les responsables à accélérer l’étude et le lancement prochain de la réalisation d’une voie express reliant la ville de Mostaganem  à l’autoroute est-ouest sur de 60 km, M. Ghoul a rappelé que la wilaya a enregistré,  durant le quinquennat 2005/2009, des travaux d'entretien de 600 km de routes  nationales, de wilayas et communales ainsi que l’aménagement de chemins vicinaux  dans le cadre du désenclavement et la prise en charge de projets structurants  pour la suppression de points noirs.         
Il a ajouté que des projets complémentaires ont été inscrits pour le  troisième quinquennat, afin d’achever le réseau routier dans la wilaya et le  relier aux wilayas limitrophes.         
M. Ghoul s’est enquis également de l'état de projets réalisés dans la  wilaya, à l’instar de routes d’évitement dans les communes de Bouguirat, Mesra,  et à Kharouba, dans la commune de Mostaganem.         
Il s'est aussi intéressé au chemin de wilaya (CW 7), réhabilité dans la commune de Ouled Maallah sur un tracé de 17,5 km, ainsi qu'à une trémie réalisée  à la sortie-ouest du chef-lieu de wilaya et dont les travaux tirent à leur fin.



 source: EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION
http://www.elmoudjahid.com/accueil/Nation/51279.html
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article