Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Le ministre des ressources en eau, Hocine Necib, a déclaré lundi 17 juin, lors d’une visite de travail effectuée dans les wilayas, Bouira et M’Sila, que l’exploitation du gaz de schiste en Algérie ne pose aucun problème.

 

« Pour l’exploitation du gaz de schiste, il n’y a aucun problème pour nous, je parle du contexte algérien », dit-il lors d’un point de presse. Le ministre a affirme que les concertations entre son département et différents secteurs, notamment celui de l’énergie te celui de l’environnement ont eu lieu avant même la promulgation de la loi sur les hydrocarbures.

 

Selon M. Necib, l’exploitation du gaz de schiste « est une option stratégique décidée par l’Algérie, et ça fait partie de la stratégie énergétique du pays». « C’est une option stratégique et que l’Algérie a décidé souverainement d’aller vers l’exploitation du gaz d schiste », souligne le ministre des ressources en eau.

 

En ce qui concerne les risques de pollution que ce projet constitue pour l’environnement, M. Necib se veut rassurant et affirme même qu’il y a « suffisamment de garanties » pour que son département « soutienne sans aucune réserve le projet consistant l’exploitation de gaz de schiste ». À noter que l’Algérie vient d’être classée troisième réserve mondiale de gaz de schiste.

 

Pour les risques de pollution des eaux utilisées dans l’extraction de gaz de schiste, le ministre des ressources en eau, souligne que « l’eau sera recyclée et qu’il n’y a pas un impact signifiant parce que le gaz de schiste ne sera pas exploité dans les zones urbaines, c’est aux fin fonds de désert ».

 

Les barrages sont remplis à 84 %

 

De plus, le ministre des ressources en eau a déclaré que le taux de remplissage des barrages est de 84 %. Un record, selon le ministre qui tient également à souligner qu’avec un taux pareil, l’Algérie n’aura pas à craindre le stress hydrique pendant deux années.

 

La situation sera, selon M. Necib, de plus en pus confortable avec la mise en service le mois d’Août prochain de la méga station de dessalement d’eau de mer d’El Maktaâ, dans la wilaya d’Oran qui produira près de 500 000 mètre cube/jour.   

 

Le premier responsable du département des ressources en eau a insisté durant sa visite sur l’accélération de la cadence des travaux pour le projet des grands transferts d’eau potable à partir du barrage Koudiet Acerdoune qui alimente plusieurs wilayas du centre du pays.

 

El-Watan, date : 17-06-2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article