Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

 

Dan Crowell/ Unesco
Par RFI

La cinquième conférence mondiale sur les Océans les côtes et les Iles a refermé ses portes ce 7 mai 2010, à Paris. Les océans couvrent les deux tiers de la planète et les débats ont largement été organisés autour du thème des enjeux de la préservation de leur biodiversité.

Elle se tenait sous l'égide de l'Unesco et s'inscrivait à mi-chemin entre la conférence de Copenhague de décembre dernier sur le changement climatique et la conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique, qui aura lieu à Nagoya (Japon) en octobre 2010.

Lors du sommet mondial sur le développement durable en 2002, l'objectif fixé par les grands acteurs de la communauté mondiale des océans était de réduire de 10% le taux de perte de biodiversité d'ici 2010.

Doper les politiques régionales

 
Mêmes enjeux de préoccupation pour les 80 pays réunis

Il faut améliorer la gouvernance des océans à toutes les échelles.

(01:01) 03/05/2010 par RFI

Aujourd'hui, à moins de six mois de la conférence de Nagoya sur la biodiversité (prévue en octobre 2010) le taux plafonne à 6,5%. L’objectif était-il donc trop ambitieux et donc impossible à atteindre ?

Parmi les recommandations de la 5e conférence mondiale, la question des aires marines protégées devrait être particulièrement saillante. Objectif majeur : doper les politiques régionales pour parvenir à une cohérence globale -nécessaire si l’on veut garantir la survie des écosystèmes marins : mardi 6 mai 2010, quelque 48 scientifiques se sont succédé à la tribune en ce sens.

Si tout le monde s’entend sur le cap à garder, il n’en demeure pas moins qu'il faut agir vite. En ligne de mire, la définition d'une nouvelle feuille de route à Nagoya en octobre prochain.

 

La 5ème Conférence internationale des Océans est organisée dans le cadre du 50ème annniversaire de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) et de la célébration de l’Année internationale de la biodiversité, 2010.

Agenda :

3 et 4 mai : un symposium politique, scientifique et technique (), se poursuivra par des tables 5 mai : rondes et réunions des groupes de travail
6 et 7 mai : une conférence politique

 

tags : Biodiversité - Environnement - Océans - Terre
http://www.rfi.fr/contenu/20100507-il-est-imperatif-preserver-biodiversite-oceans
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article