Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

 
       

http://www.maghrebemergent.com/

 

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, M. Rachid Haraoubia, a inauguré samedi la première station photovoltaïque algérienne à Bou Ismail, et a exprimé son admiration pour les projets initiés au niveau de l’unité de développement des équipements solaires (UDES) dans la wilaya de Tipasa. S’exprimant devant la presse, à l’issue de l’inauguration de la première station photovoltaïque algérienne, réalisée au siège de l’UDES, le ministre s’est félicité des capacités et des compétences des chercheurs algériens et a invité "ceux qui doutent "de la capacité et des compétences algériennes, à visiter cette unité de recherches. "A tous ceux qui doutent de la capacité et des compétences algériennes, je leur dis : venez faire une visite à l’Unité de développement des équipements solaires de Bou Ismail ", a déclaré à ce propos, M. Haraoubia fièrement devant la presse. Réitérant l’intérêt "majeur ", accordé par le gouvernement au secteur des énergies renouvelables, M. Haraoubia a assuré que le prochain plan gouvernemental entend transformer l’UDES de Bou Ismail en un "centre de convergence" de tous les projets et programmes nationaux en la matière, et ce, afin "d’être au diapason de l’orientation mondiale actuelle qui va vers l’usage des énergies renouvelables", a-t-il dit.

A ce titre, le ministre a exprimé "sa fierté et reconnaissance" aux efforts de l’équipe de chercheurs algériens, qui est parvenue à réaliser la première station photovoltaïque algérienne adaptée au climat et à la nature de la région. Le ministre a affirmé à, cet effet, "sa disponibilité " à aider les chercheurs et à "leur fournir tous les moyens" susceptibles de les encourager à la réalisation "d’autres succès dans le domaine des énergies renouvelables". Cette station modèle, de dernière génération, produira dans une première étape 12 KW d’énergie électrique pour l’alimentation de la salle des conférences de l’UDES. M. Haraoubia a proposé de commercialiser, à la fin de la période expérimentale, ce type de station qui, une fois installée sur la devanture des édifices, paraîtra comme étant une vitrine ordinaire, sachant qu’elle ne nécessite pas beaucoup d’espace. Le ministre s’est, par ailleurs, enquis des différents projets de recherche en énergies renouvelables, initiés par l’UDES, dans les domaines notamment de chauffage de l’eau et des salles et le séchage de produits. Cette station, qui produit la même quantité énergétique sous toutes les conditions climatiques, est considérée comme un "laboratoire "ouvert aux chercheurs et aux laboratoires universitaires du pays. Cette unité de recherches travaille actuellement sur plusieurs projets d’énergies renouvelables, en partenariat avec l’Entreprise Naftal et des universités algériennes, indique-t-on.

 

APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article