Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

APS

 

Un riche programme a été mis au point à Jijel dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la montagne, prévue le 11 décembre prochain, a-t-on appris des organisateurs de la manifestation. Une série de conférences-débats sera animée à l’université Mohamed Seddik Benyahia, portant essentiellement sur la corrélation entre la montagne, la biodiversité et autres facteurs (foresterie, hydrogéologieà), ont indiqué les responsables du Parc national de Taza (PNT). Un responsable du Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) présentera une communication portant sur la "géologie des montagnes" pour situer la relation entre la végétation et la nature du support géologique. La valorisation des produits agricoles et des zones de montagne, l’hydrogéologie, la foresterie, l’usage des pesticides, la biodiversité dans le parc national de Taza figurent également au menu des conférences qui réuniront des étudiants, des scouts, des lycéens, des collégiens ainsi que des stagiaires du centre de formation des agents techniques en forêts. Parallèlement à ces conférences, il est prévu des expositions sur la montagne et le monde rural, avec la participation, notamment, d’associations de la femme rurale de Bordj T’har, de la promotion de la femme rurale, ainsi que la direction locale du Tourisme. L’ONU avait déclaré, en 2003, le 11 décembre Journée mondiale de la montagne, rappelle-t-on. Cette journée est surtout destinée à sensibiliser la population et les gouvernements sur l’importance des montagnes qui jouent un rôle très important dans l’alimentation en eau douce de la moitié de la population mondiale. Selon des spécialistes, les massifs montagneux abritent environ 12% de la population mondiale et un nombre impressionnant d’espèces d’animaux et de végétaux, tout en jouant un rôle essentiel dans les équilibres écologiques de la planète

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

radia .T 06/12/2011 17:35


je vous est envoyé un message concernant la publication d´un article sur les zones de montagne á lóccasion de la journée mondial de la montagne . vous l´avez reçur Mr Tdjani .

rania 05/12/2011 14:19


Espérant qu´a Jijel les institutions responsables  seront en mesure de donner un sens á cette journée.  A Jijel  80%  des terres se situent sur des pentes  fortes de25%, ce qui
accélère le problème d´érosion  et la perte de la couche arable ;  en plus les zones de montagnes
 souffrent des grands handicaps sur tous les plans, la pauvreté qui  est un phénomène rural , représente
des indices de pauvreté très élevés  dans ces zones   . le
programmes de développement rural après environ 10 ans de sa mise en ouvre n´a  pas eu un impact significatif sur ces zones .  

Karim Tedjani 05/12/2011 14:41


Vous avez bien raison de soulever ces sujets. Plus il y aura de citoyens alertés sur les périls qui menacent l'environnement en Algérie, moins il sera facile pour certains de faire fi des normes
environnementales à respecter....