Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologique Nouara

http://www.elmoudjahid.com/

«Le développement du tourisme vert ne peut se faire qu'à travers la maîtrise des programmes d'action qui doivent répondre aux règles de la bonne gouvernance et de contrôle, » c’est ce qu’a  indiqué  jeudi  le ministre du Tourisme et de l'Artisanat,  M. Smaïl Mimoune. S’exprimant  à l’ouverture des  travaux de la rencontre  internationale sur  « le Tourisme Vert », organisée à l’Hôtel Sheraton (Alger), en présence d'une représentante de la Ligue arabe et du secrétaire général  de l'Organisation arabe du Tourisme, M. Sid el Mokhtar Ould Hadhrami, il a souligné « qu’il est nécessaire d'élaborer des études précises et périodiques, pour préserver les équilibres environnementaux, la diversité écologique, de former des guides spécialisés et de sensibiliser la population quant à l'importance  de ce genre de tourisme. » M. Smaïl Mimoune a tenue à souligner « qu’il est nécessaire de se concentrer sur le point principale en ce qui concerne le rôle que le tourisme vert peut être joué comme l’un des mécanismes qui permettant de relever les défis auxquels fait face le secteur du tourisme mondial, en particulier, la problématique de diversifier l'offre touristique. » concernant l’objectif de cette rencontre le ministre a indiqué que celle-ci a pour objectif de  s’informer sur  la situation et des perspectives du Tourisme vert dans le Monde, l’évaluation de  la situation et l’avenir du Tourisme vert dans le Monde Arabe et l’engagement d’une réflexion sur le développement du Tourisme vert en Algérie, ainsi que la sensibilisation  des opérateurs et des professionnels du tourisme sur l’importance du tourisme vert. Mettant l’accent sur les résultats du tourisme mondial il a rappelé que « malgré la récession par rapport à la croissance du tourisme international ces dernières années en raison de la crise financière et économique, plus de 980 million de touristes enregistré en 2011.» Selon lui « ce nombre de touriste confirme que le secteur du tourisme est un secteur prometteur pour l’économie. »
Le ministre a indiqué par ailleurs, « qu’il est  nécessaire  de conférer le label vert aux régions pouvant accueillir l'écotourisme et d'élaborer des chartes définissant les règles et les principes généraux régissant ce type de tourisme. » S’agissant du développement du tourisme vert dans le monde arabe, il a indiqué que  « celui-ci  recèle d'importantes ressources naturelles ainsi  qu'un riche patrimoine civilisationnel et culturel capable de drainer des touristes. » Le ministre n’a pas manqué de mettre le point sur la nécessité de renforcer les capacités d'hébergement notamment dans les régions qui connaissent une forte affluence de touristes. Il dira dans ce contexte que « les maisons d’hôtes et l’un des moyens pour renforcer les capacités d’hébergement en Algérie. »
En ajoutant«  qu’un circulaire ministérielle a été transmise au ministère de l'Intérieur et des Collectivités locales pour  permettant aux citoyens désireux de pratique cette activité. » Selon lui « cette procédure pratiquée à longueur d'année dans des pays étrangers, permettra aux habitants de recevoir chez eux des touristes  nationaux ou étrangers à revenus moyens et désireux de découvrir le potentiel touristique algérien sans être obligés de séjourner dans les grands hôtels. »
Il est à souligner que durant cette journée plusieurs communications ont été exposé par des expert nationaux et étrangers sont entre autre   la place du tourisme dans l’économie verte animé  par Mr Luigi Cabrini , Expert de l’OMT  «  Département de développement Durable OMT » et les conditions de réussite des politiques de développement du Tourisme vert  notamment dans les destinations émergentes animé par Patrik Vyseriat, Président de l’Association Française des Experts en Tourisme.
Makhlouf Ait Ziane

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article