Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

lundi 20 mai 2013 07:59 | Par AFP

L'Algérie compte construire sa première centrale nucléaire en 2025 pour faire face à une demande d'électricité galopante, a affirmé dimanche le ministre algérien de l'Energie et des Mines, Yousef Yousfi.


Le ministre algérien de l'Energie et des Mines, Yousef Yousfi, en avril 2000 au Caire

"Nous prévoyons d'avoir notre première centrale nucléaire en 2025, et nous sommes en train de travailler" sur ce projet, a déclaré le ministre cité par l'agence APS.

"L'institut de génie nucléaire, créé récemment, va former les ingénieurs et les techniciens qui seront chargés de faire fonctionner cette centrale", a-t-il ajouté.

L'Algérie avait annoncé en novembre 2008 un projet de première centrale nucléaire en 2020, qui devait être suivi ensuite d'une centrale supplémentaire tous les cinq ans.

Mais elle doit d'abord résoudre des défis liés à la sécurité de l'installation, au lieu de son implantation et à la disponibilité des importantes ressources nécessaires en eau, avait révélé M. Yousfi en mars 2011.

Le ministre avait cependant assuré que l'Algérie disposait de réserves d'uranium suffisantes pour faire fonctionner une centrale nucléaire.

Le pays a des réserves prouvées d'environ 29.000 tonnes, de quoi faire fonctionner pendant 60 ans deux centrales nucléaires d'une capacité de 1.000 mégawatts chacune, selon des données du ministère.

Le choix d'un recours partiel au nucléaire découle d'une volonté de réduire la facture énergétique dans un pays où la demande en électricité a progressé de 15 à 20% ces dernières années, selon le ministère.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article