Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

    

Puits de pétrole près de Rhourde Ennous, Algéria © Yann Arthus-Bertrand/Altitude


14/11/2012 4:27 pm

Les réserves de gaz de schiste sont estimées à 17 000 milliards de mètres cube en Algérie, une manne que le gouvernement compte exploiter. Le pays pourrait ainsi poursuivre et augmenter ses exportations de gaz naturel. Cependant, l’extraction des gaz de schiste par fracturation hydraulique suscite les inquiétudes, rapporte l’AFP le 11 novembre. Directeur du Laboratoire de valorisation des énergies fossiles à l'Ecole polytechnique d'Alger, le professeur Chems Eddine Chitour dénonce ces projets : « cela nécessite d’importantes quantités d’eau et cela va détruire de façon permanente l’écosystème du Sahara. Injecter 15 000 mètres cube par tous les 1000 mètres de profondeur pour chaque forage est une catastrophe dans un pays qui fait face au manque d’eau. » L’Algérie était, en 2011, le 8e exportateur mondial de gaz. La croissance de la consommation d’énergie de l’Algérie risque de freiner ses exportations, or les réserves de gaz de schiste sont 4 fois plus importantes que celles exploitées à l’heure actuelle. Elle permettrait au pays de continuer à vendre à l’étranger du gaz.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article