Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Nation

 



Publié le 6 novembre 2012

 

Mme Dalila Boudjemaâ, secrétaire d’Etat chargée de l’Environnement, a affirmé, hier, que l’Algérie est classée, selon une étude effectuée par deux universités américaines, 40e au niveau mondial, 2e en Afrique et 1ère dans le monde arabe en matière de gestion des déchets ménagers.

 

Dans un point de presse, organisé à l’issue de sa visite dans la wilaya de Tipasa, elle a affirmé que la généralisation des Centres d’enfouissement techniques (CET) est un axe essentiel dans la stratégie de son département. Dans cette optique, elle a inauguré le nouveau Centre d’enfouissement technique (CET) d’Attatba, à l’est de Tipasa, conçu pour prendre en charge le traitement des déchets ménagers de 260.400 habitants de neuf communes. La secrétaire d’Etat s’est, aussi, rendue au CET de Sidi-Rached, première structure du genre à être opérationnelle à Tipasa, depuis novembre 2009. Elle a inspecté la déchetterie, la partie d’enfouissement et celle du recyclage. Elle a insisté pour que les CET soient soumis à une gestion efficiente. Toujours à Sidi-Rached, Mme Boudjemaâ a assisté à la signature d’une convention entre les directions de l’environnement, de l’emploi et celle de la formation professionnelle et ce, pour permettre aux stagiaires ayant opté pour les métiers liés à l’environnement de bénéficier d’un encadrement et d’une insertion professionnels via les dispositifs publics de promotion de l’emploi. Cela dit, et pour ce qui concerne Tipasa, la même responsable indique que toutes les communes sont dotées d’un schéma directeur de gestion des déchets. Un instrument juridique et technique qui permet une prise en charge écologique des déchets ménagers. A terme, la wilaya bénéficiera de six CET qui couvriront 81% des besoins de la wilaya. A Cherchell, la secrétaire d’Etat a participé à une opération de reboisement d’un site qui, par le passé, abritait une décharge.

 

Amirouche Lebbal

 

Commentaire !

"C'est une même étude américaine  qui a fait , l'année dernière de l'Algérie le pays le plus propre du monde arabe...Decidement nos amis américains sont prés à tout pour être dans les petits papier de nos grands pontes... De toute façon, être le meilleur des mauvais n'est pas un statut dont on doit se glorifier!" Karim Tedjani.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article