Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"L'Algérie lance une grande opération de nettoyage " Par Lyes Aflou pour Magharebia à Alger

 
 2012-09-19

Une campagne de nettoyage des rues à l'échelle du pays est en cours en Algérie.

 19/09/12

[AFP] Le nouveau Premier ministre algérien est décidé à améliorer l'hygiène publique.

[AFP] Le nouveau Premier ministre algérien est décidé à améliorer l'hygiène publique.

Le nouveau Premier ministre Abdelmalek Sellal semble faire du nettoyage des villes et des campagnes d’Algérie l’une de ses priorités.

L’intention du chef du gouvernement s’est vite traduite dans les faits. Une instruction a été adressée le 8 septembre par le biais du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales à tous les walis, les invitant à entreprendre des actions de nettoyage de grande envergure.

Il a été demandé aux responsables locaux de mettre en place un comité de pilotage destiné à coordonner les opérations de collecte des ordures ménagères et de veiller au respect de l’hygiène. Il est par ailleurs attendu des communes qu’elles mettent en place des entités de nettoyage dotées d’un statut valorisant pour leur personnel et d’un parc roulant à même de s’acquitter de la tâche.

En même temps que cette mesure, des opérations de volontariat ont été menées à travers quelques wilayas, en écho à des appels lancés par la radio nationale.

A Tizi Ouzou, plus de 1 500 volontaires ont été mobilisés le 8 septembre pour une campagne de nettoyage de la ville. Les communes, les services de la protection civile et la Sonelgaz ont mis à la disposition de ces volontaires les moyens matériels nécessaires pour cette opération qualifiée de salubrité publique.

C'est ainsi que 164 camions, 40 bennes, trois chargeurs, deux niveleuses, sept tracteurs et 25 camions citernes ont été utilisés pour le lavage des voies et places publiques. Trois camions hydro-cureurs ont également été mobilisés pour les besoins de l’opération.

Cette campagne de nettoyage prévoit le curage des rigoles de ruissellement et des regards d’assainissement, le désherbage des espaces verts, la réfection de l’éclairage public défectueux, le lavage des rues, l’élagage des arbres, etc. Dans les villes de Tebessa et Batna, à l’est du pays, plus de mille volontaires ont participé à une campagne du même type.

Selon le ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, il existe quelques 3 000 décharges anarchiques dans le pays, qu’il convient d’éliminer "pour les remplacer par des centres d'enfouissement technique des déchets domestiques, qui s'inscriront ainsi dans le cadre de la politique nationale de gestion, de traitement, de tri et de recyclage des déchets".

Selon la même source, 118 centres d'enfouissement technique ont été réalisés, dont 43 sont entrés en phase d'exploitation. De plus, 55 décharges contrôlées ont été réalisées à ce jour, dont 23 sont déjà opérationnelles. Quarante-deux autres seront réalisées prochainement.

Certaines décharges anarchiques ont été réhabilitées. De plus, il y aura trente nouveaux centres de tri des déchets, 26 stations de transformation, 32 décharges et la création de 42 établissements publiques à caractère industriel et commercial (EPIC) pour la gestion des centres d'enfouissement technique.

Les médias s’échinent de leur côté à diffuser des spots de sensibilisation destinés à la population, à laquelle il est demandé de faire preuve de civisme et de discipline en s’abstenant de jeter les détritus sur la voie publique. Et de respecter les horaires de passage des collecteurs de déchets ménagers.

 

Les citoyens réservent un accueil mitigé à cette campagne. Rachid Hammoudi, journaliste, pense "qu’il était temps que les pouvoirs publics prennent à bras le corps ce que beaucoup de citoyens ont exigé. Il faut que l’Etat s’impose sur le terrain. Il faut faire prendre conscience aux citoyens de leurs responsabilités en matière de civisme".

"Il n’y a pas lieu de faire du tapage sur cette opération de nettoyage qui doit relever d’un travail régulier", explique Azouaou, cadre bancaire. "Dans les villes qui se respectent, l’entretien des rues, des trottoirs, des espaces verts, la collecte des ordures ne sont pas des opérations ponctuelles, mais un travail de tous les jours".

Le président de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche (Forem), le Dr Mustapha Khiati, a affirmé que des hôpitaux et des cliniques publiques et privées ne respectent pas les règles de tri des déchets hospitaliers, ce qui les rend plus dangereux que les déchets domestiques.

Dans un entretien à l'agence APS, le Dr Khiati a précisé que ces établissements jettent leurs déchets dans les décharges publiques à proximité des agglomérations, constituant ainsi un grand danger pour la santé des citoyens et pour l'environnement.

Ce contenu a été réalisé sous requête de Magharebia.com.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article