Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

40e édition du Salon des loisirs et des voyages de Munich : Participation algérienne pour la promotion du produit local

image Photo: HORIZONS.

L’Algérie prend part, à travers l’Office national du tourisme à la 40e édition du Salon des loisirs et des voyages qui se tient du 18 au 22 février à Munich en Allemagne.

Ce salon considéré  comme une plateforme d’information et de  communication incontournable pour les voyagistes, réunit 1.600 exposants  de 64 pays, ce qui  constitue, selon les responsables de l’ONT, «une précieuse opportunité pour la promotion du tourisme algérien»  notamment en  direction des Allemands très intéressés par le tourisme balnéaire et saharien .
L’ONT  compte à cet effet promouvoir  le produit touristique national et «nouer des relations d’affaires» avec les partenaires allemands et étrangers qui prennent part à ce rendez-vous touristique international.
L’espace méditerranéen  est  classé  comme une destination d’excellence pour le tourisme. Plusieurs pays  considèrent ce produit comme une source importante de devises,  y compris l’Algérie  qui a lancé un ambitieux programme  pour le développement de son tourisme de type balnéaire  et saharien.
L’ONT a, pour ce faire, tracé tout un programme d’activités promotionnelles pour 2010 qui toucheront les grands pays  d’Europe notamment  et  ceux qui manifestent un intérêt certain pour notre pays.
Malgré une situation de crise, certains chiffres notent une croissance de la filière touristique en Algérie qui a pu en 2009 assurer une progression de près de 10 % du nombre de visiteurs,  soit 1 .813 534 touristes rien que pour les onze  mois de l’année 2009 contre 1 656 892 pour la même période de l’année 2008. Dans ce chiffre, les étrangers  sont estimés à 618 215. Ils ont choisi la destination Algérie pour  des raisons de  loisirs et de détente,  (65% environ)  ou  de voyages d’affaires, de  missions …
Mais ce flux  n’est pas synonyme, hélas,  de recettes conséquentes pour notre pays puisque celles-ci ont été  «très en deçà des potentialités», notent les analystes avec 2,95 millions d’euros  en 2008.  Elles sont loin de compenser, en tout cas,  les dépenses  des Algériens à l’étranger pour la même période, lorsqu’on sait  que ces dernières auraient atteint 3,9 millions d’euros.
Mais il y a tout un programme de rattrapage en matière d’infrastructures qui permet d’espérer de meilleures performances  d’ici 2015 avec le doublement des infrastructures et des flux touristiques  à destination de notre pays qui  dispose, outre la grande diversité de son territoire, d’un grand Sud fascinant avec Djanet, Tamanrasset et Timimoun avec un  statut de «destination privilégiée» pour nombreux touristes et opérateurs étrangers.


source:  http://www.horizons-dz.com/la24/7392.html
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article