Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

Fêtes de fin d'année et sécurité des citoyens 

La Gendarmerie nationale mobilise ses effectifs

Un dispositif spécial fin d'année a été mis en place par la Gendarmerie nationale pour la sécurité des Algériens contraints, pour diverses raisons, de se déplacer massivement d'un point à l'autre du territoire national. Pour ce faire, le commandement a mobilisé l'ensemble de ses troupes sur le territoire national.

Assurer la sécurité, assister les voyageurs en difficulté, prévenir les sinistres routiers, ce sont les missions dévolues aux unités de la Gendarmerie nationale durant cette fin d'année marquée par un déplacement massif des citoyens. Des missions ordinaires certes, mais qui requièrent, durant cette période, la vigilance accrue des gendarmes.

C'est ce que nous apprend le colonel Karroud, responsable de la cellule de communication du commandement de la Gendarmerie nationale. Notre interlocuteur indique que le dispositif tient compte du fait que la fin de l'année 2010 coïncide avec la fin des vacances scolaires et le wee-end. Il précise que «le renforcement du dispositif habituel est destiné à sécuriser les familles devant se déplacer d'un point à un autre du pays, mais également le déplacement des vacanciers du nord vers le sud et vice-versa».

Concernant la sécurité des touristes, l'officier de la gendarmerie explique que les points de contrôles ont été multipliés le long des routes nationales. «La fin de l'année est un événement particulier qui nous oblige à plus de vigilance», répète-t-il.  «Toutes les unités seront sur le qui-vive pour dissuader les criminels mais également les chauffards.»

Renforcement des patrouilles
La célébration de la fin de l'année est synonyme de grosses dépenses. Autrement dit, beaucoup d'argent liquide sera détenu par des milliers de citoyens désirant fêter le réveillon en famille ou entre amis. De quoi tenter les malfaiteurs, toujours à l'affût. Pour contrecarrer les agressions, les vols et autres cambriolages de maisons désertées par leurs habitants, le commandement a ordonné à ses services de multiplier les rondes et patrouilles

aux alentours des lieux de fête, en majorité situés en zone rurale, donc sous la juridiction de la Gendarmerie nationale. C'est le cas des complexes touristiques, des hôtels du Sud qui, cette année, sont très convoités aussi bien par les nationaux que par des touristes étrangers. En un mot, le vaste dispositif tend à minimiser le crime sous toutes ses formes et apporter plus de sécurité aux citoyens, leurs assurant, dans le sillage, un bon début de nouvelle année.

Les services de police aussi
«Les soirées festives qui seront organisées çà et là feront l'objet d'une surveillance discrète par des policiers en civil», nous indique un officier de police. En matière de sécurité routière,  note notre source, «les alcotests seront utilisés au sein des barrages». «Les brigades mobiles de la police judiciaire procéderont à des rondes non stop jusqu'à la première journée de l'année 2011 et seront prêtes à intervenir dans tous les cas de figure», ajoute-t-il.

Un dispositif spécial sera mis en place à Alger et dans toutes les grandes villes et ce, pour parer à toutes tentatives d'infiltration de terroristes. «Les fêtes de fin d'année peuvent être mises à profit par les groupes criminels pour tenter de perpétrer des attentats», livre notre interlocuteur.

D. Mentouri

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article