Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

 

 
L’Algérie a signé un mémorandum d’entente avec l’ONUDI pour la dépollution des anciens sites industriels à travers l’Algérie.

lundi 18 octobre 2010.

L'Algérie s'engage à dépolluer les sites industriels dangereux. C’est hier que la convention a été paraphée au siège du ministère de l’Environnement en présence du directeur général de l’ONUDI, M. Kandeh Yumkella. Quant aux objectifs, ils consistent à une assistance technique par le biais de nouvelles technologies pour la dépollution des anciens sites industriels qui renferment des substances dangereuses pour la santé publique en Algérie. Le ministre de l’Environnement, M. Cherif Rahmani, a indiqué que « le but de l’usine de dépollution est d’intégrer grâce aux innovations technologiques le démantèlement des déchets toxiques spéciaux en ouvrant la voie à l’économie de l’énergie ».

En effet, le ministre a précisé lors d’un point de presse tous les effets nocifs « des pesticides périmés, la cyanure et les huiles des anciens transformateurs électriques qu’il faut éliminer progressivement ». Il s’agit, en somme, « d’une réhabilitation sur le plan économique et environnemental de ces anciens sites pour lesquels nous disposons actuellement un cadastre précis », a ajouté le ministre. Il est à rappeler que l’Algérie a signé en 2006 la convention de Stockholm sur les polluants organiques persistants avec comme l’objectif l’élimination des 12 produits toxiques les plus dangereux. L’Algérie, a fait savoir le ministre, a réussi « à éliminer 90 % des substances de CFC grâce à un programme totalement maîtrisé ».

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article