Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

 

ecobag

Le sac à pain écologique peut être aussi un support publicitaire.

 


Faire du sac à pain un produit écologique en même temps qu’un support publicitaire pour les annonceurs : c’est ce que Hakim Guettaf et son équipe veulent réaliser. Le directeur général de l’agence Ahaggar nous raconte dans cet entretien les aventures de l’ « écobag » qui a, enfin, trouvé un fabricant local.

 

Vous aviez annoncé pour le 1er juin 2011, puis pour le mois de ramadhan qui l’a suivi, l’opération de remplacement des sacs à pain en plastique par des « sacs écologiques ». Une année après, l’« écobag » n’est toujours pas disponible chez les boulangers. Pourquoi ?

 

Notre première opération a été retardée au mois de ramadan 2011. Elle a duré un mois et a rencontré un grand succès. Nous avons dû reporter jusqu’à maintenant la relance de ces sacs. L’idée est de proposer un nouveau média aux annonceurs avec cet emballage gratuit pour le consommateur. C’est donc la publicité qui paie, comme tout autre média. Il y aura donc autant de sacs publicitaires que de commandes des annonceurs. Mais nous ne pourrons jamais nous-mêmes remplacer tous les sachets en plastique de tout le territoire, vu les quantités astronomiques de pain consommées en Algérie. Seule la législation permettra de le faire. Nous, nous offrons des espaces publicitaires sur des supports écologiques, sains, et d’une grande visibilité pour l’annonceur.

 

Le concept a tout pour séduire les annonceurs…

 

Oui, il séduit beaucoup de monde mais comme tout nouveau projet, il faut prouver encore son utilité alors qu’elle nous paraît évidente. Ceci dit, lorsque nous serons habitués à voir ces sacs, l’aspect commercial se développera d’autant plus naturellement que le rapport qualité-prix est excellent. Ce média entre chez le consommateur par la grande porte, sans intrusion, le protège et le séduit par son utilité et sa propreté.

 

Combien coûte à un annonceur une annonce dans votre support ?

 

Un exemple concret : pour une campagne d’un mois complet, avec 3 sacs à pain de trois tailles différentes, (sac pain-boule, sac 1 baguette et sac 5 baguettes, soit 6 faces) chez tous les hyper UNO et chez 10 boulangers dans dix villes différentes, c’est aux alentours de 1.200.000 dinars algériens. Pour une campagne d’un mois complet dans 15 boulangeries avec le sac 5 baguettes (2 faces), c’est 595.000 DA. Le rapport qualité/prix est intéressant.

 

Quel est le montant de votre investissement sachant que cette idée a germé au sein de l’Union des boulangers mais a été abandonnée pour des raisons de coût de fabrication et de moyens matériels ?

 

Le montant de l’investissement se comptabilise en temps et en compétences. Nous avons dû monter un réseau de distribution opérationnel dans les plus grandes villes du pays, et nous avons aussi du personnel dédié à l’aspect commercial et à la qualité de fabrication. Nous n’avons pas été aidés financièrement et nous ne le sommes toujours pas. En revanche, nous avons le soutien de l’UGCAA (Union générale des commerçants et artisans algériens, NDLR).

 

Est-ce que votre marque est protégée ?

 

Oui, entièrement, à l’INAPI. Nous avons également des conventions d’exclusivité avec les meilleurs boulangers ainsi qu’avec l’UGCAA.

 

Où sont fabriqués ces sacs écologiques ?

 

Nous privilégions la fabrication locale. Maintenant, nous avons un fournisseur qui répond à notre cahier des charges. Au début, ils étaient fabriqués à l’étranger mais le fait de les importer nous posait un problème de réactivité avec nos annonceurs potentiels. C’est aussi ce qui a freiné les commandes à un moment donné : quand vous importez vous ne maitrisez pas les délais.

 

Propos recueillis par Ferhat Yazid

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article