Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

 En Algérie, s’assurer une vie « confortable » au quotidien est un défi de taille pour une grande partie de la société civile.

Pour beaucoup de jeunes, qui sont la population majoritaire dans ce pays, trouver un emploi stable ainsi qu’un logement décent est extrêmement difficile. Dans cette société glorifiant encore quelque peu la famille, ces conditions sont considérées comme parmi les plus cruciales. Sans avoir ces atouts en mains, il n’est pas évident d’avoir les moyens de se marier. Or C’est en affichant la stabilité de son foyer, ainsi que les signes d’un train de vie confortable que l’on montre sa réussite dans ce pays aux caractères oriental, méditerranéen et nord africain.

 Il est facile de comprendre que l’écologie n’est pas un centre d’intérêt pour une majorité de gens en Algérie. Surtout si elle se limite à dénoncer les agressions de l’homme sur la Nature sans proposer d’alternatives rentables pour toute la Société. Dans un pays comme celui-ci, la protection de l’environnement algérien se doit d’être un secteur d’activité générateur de bénéfices ainsi que créateur d’emplois réguliers. C’est inévitable pour être fédérateur auprès de la population algérienne. C’est une réalité, un paramètre qu’il faut, à mon humble avis, s’interdire d’occulter dans toute entreprise allant dans ce sens.

Ce postulat passe forcement pas un effort conséquent dans la formation, la recherche mais aussi dans une optimisation de nos acquis traditionnels en ce qui concerne le respect et l'exploitation de la Nature. Instaurer l'écologie, sans ces conditions, laissera l'Algérie , dans ce domaine,  tributaire des pays plus développés .

Une "géonomie" de ce pays doit être mise en place avec certes au diapason des conceptions mondiales d'un problème universel, mais aussi avec ses particularités locales.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article