Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

Souvent nous ne prenons pas la peine de connaître le véritable sens des mots que nous utilisons.

Pourtant, beaucoup des expressions qui constituent notre écologie linguistique , polluent insidieusement notre conception de "tout ce qui nous entoure et nous influence", définition académique de l'environnement.

Par exemple, définir une nation par les attributs de "République démocratique et populaire", est la preuve que ceux qui l'ont ainsi définie ignorent ou occultent le fait que par essence une République est populaire, donc intrinsèquement démocratique. Puisque qu'étymologiquement ce terme signifie "La chose publique", à prendre au sens du Bien Commun à tous les citoyens ainsi organisés.

De même, "Economie Verte" signifie, parait-il, une gestion incluant l'économie, le social et l'environnement dans la même vision de gouvernance .

Pourtant, toujours au regard de l'origine du mot "économie", son sens antique est sans équivoque: Oikonimia, veut dire essentiellement "la gestion de la maison", la bonne tenue du foyer commun,...

Ainsi, une économie est forcement la gestion d'un environnement collectif. Elle englobe donc naturellement la gouvernance d'un l'environnement , "la maison" qui est celui d'une société réunie autour d'un foyer commun, matrice de toute société. Elle n'a donc, dans la théorie, pas besoin du sobriquet "verte" qui est un bel atour de green washing( c'est à dire d'hypocrisie écologique)...

Comme le feu maîtrisé par l'homme des cavernes, elle est source de bien-être et de sécurité et non seulement plus de destruction. Aujourd'hui, l’électricité, l'énergie sont au centre toutes les préoccupations. Rien n'a vraiment changé...

L'Economie , n'est pas seule la gestion d'un Marché commun. Car ce dernier n'est que la somme des interactions financières des humains occupants la même Maison, la planète Terre pour les plus universalistes, un pays ou une zone géopolitique pour ceux qui ne s'identifient que par leur nation ou pis, leur quartier...

Un développement durable, n'est-ce pas également une croissance continue? Insoutenable à long terme pour un environnement fini comme notre planète dont nous exploitons industriellement des ressources souvent peu ou non renouvelables.

Une République, chose ou entité publique, ne peut être saine sans être pourvue d'une Economie au sens le plus noble et littéral du terme. Celle que déjà Aristote assujetti à la notion d'Ethique puisque intiment liée à la gestion d'un environnement commun. L'Economie , dans une République digne de ce nom est forcement inféodée au respect de l'environnement car c'est le bien commun le plus fondamental pour le bien-être d'une société moderne.

"Il faut se développer pour vivre et non vivre pour se développer" aurait pu écrire Molière qui fit graver sur la cheminée de son Avare qu'"il faut manger pour vivre et non vivre pour manger". Nos sages eux, disaient tout simplement qu'"il faut toujours laisser sa part à l'oiseau..." si l'on veut prospérer noblement...

Il est peut-être fatalement de bon ton de nos jours, pour se faire entendre, de faire des accumulations de mots. Alors pourquoi ne pas plutôt parler, par pis-aller, d'Economie Responsable? Vis à vis de la société et de l'environnement qui l'entoure et l'influence?

Quand on y pense, parfois un seul mot veux tout dire, comme un regard peut un jour vous crier au visage "je t'aime...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article