Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"L’extraction hydraulique du gaz de schiste « dangereuse » pour l’écosystème (Mélenchon)" Par APS

L’extraction hydraulique du gaz de schiste est « dangereuse » pour l’écosystème et peut être à l’origine d’un véritable « désastre » écologique, a affirmé mardi à Alger, Jean Luc Mélenchon, président du Front de gauche, en France.

 

« L’extraction hydraulique du gaz de schiste est dangereuse pour l’écosystème, et l’exploitation de ce gaz peut être à l’origine d’un véritable désastre écologique », a souligné M. Mélenchon, lors d’une conférence sur l’eco-socialisme, organisée par le Centre culturel de l’Institut français d’Alger.

Selon lui, l’Algérie devrait « s’opposer à l’exploitation du gaz de schiste et opter pour d’autres procédés créateurs de richesse pour faire fonctionner leurs entreprises ».

Mieux encore, le président du Front de gauche estime que les pays exploiteurs des énergies carbonées doivent « radicalement » modifier leur politique et intégrer la pensée écologique, car c’est un défit « culturel » au-delà des aspects idéologiques.

Les produits chimiques dégagés par les raffineries pétrolières sont l’une des causes des effets de serre et sont incompatibles avec un écosystème adéquat à la vie, a-t-il souligné.

Les activités industrielles et les perturbations climatiques sont responsables de trois catastrophes naturelles, à savoir, l’augmentation de la température, la salinisation de l’eau de mer et l’augmentation du niveau de mer, a-t-il ajouté, précisant que ces perturbations créent une « dette écologique » que la terre ne peut plus reconstituer.

Il propose aux gouvernements de se concentrer et de s’orienter sur la question écologique en introduisant des règles vertes dans leur constitution et adopter des idées nouvelles telles que l’eco-socialisme.

Arriver à ce genre d’objectif nécessite une rationalisation dans les systèmes de consommation par un réinvestissement des parts de bénéfices des entreprises dans le changement des équipements et des machines.

« Loin d’être une philosophie ou un idéal, ce concept est un intérêt commun qui permet de vivre dans un écosystème compatible à la vie, passant par un air pur, une eau propre et une végétation bio », a-t-il noté.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article