Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

L'Office algérien des céréales a acheté au moins 200.000 tonnes de blé dur d'origine optionnelle dans le cadre de son appel d'offres lancé en début de semaine, pour des embarquements en janvier, apprend-on jeudi auprès d'exportateurs européens.

L'origine de la marchandise devrait être française et pourrait s'y ajouter un ou deux bateaux de 25.000 tonnes chacun d'origine mexicaine, ont-ils ajouté.

Alger a payé la marchandise autour de 400 dollars/tonne coût et fret. Pour l'origine mexicaine le prix serait moins élevé, estimé autour de 390 dollars/tonne coût et fret.

"L'exécution rapide demandée par Alger plaide pour un chargement au départ de la France", a dit l'une des sources.

Mais certains opérateurs n'excluent pas des négociations parallèles, voire l'achat concomittant de blé dur d'origine canadienne. Les chargements interviendraient alors plus tard en saison en raison de l'engorgement des expéditions au départ du fleuve, Saint Laurent au nord-est du Canada, ont-ils toutefois souligné.

"S'ils ont acheté du blé dur canadien, c'est en dehors de l'appel d'offres et plutôt pour des embarquements à partir de mars", a dit l'une des sources.

Cet achat intervient deux mois après la mise en place en octobre par Alger d'une taxe rétroactive et dissuasive pour empêcher les importateurs privés algériens d'avoir recours à des marchandises étrangères et favoriser ainsi l'écoulement des stocks accumulés en 2009.

La mauvaise qualité des blés dur locaux et des plaintes récurrentes des semouliers, ont contraint l'Office à procéder de nouveau à des importations, ont dit des traders.

(Valérie Parent)

((Service Matières Premières. Tel 01 49 49 53 33. paris.commodities@news.reuters.com. Reuters Messaging : valerie.;parentreuters.com@reuters.net)).

 

http://www.euroinvestor.fr/news/story.aspx?id=11504823

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article