Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

Photo: PNUE

17 août 2012 – 
En Espagne, l'économie verte recèle un énorme potentiel de création d'emplois alors que le pays, frappé par la crise, est sous le choc d'un taux de chômage qui atteint 50% chez les jeunes, selon un rapport publié vendredi par l'Organisation internationale du travail (OIT).

 

Le rapport précise cependant que dans le cas de l'Espagne la gravité de la récession, associée aux mesures d'austérité adoptées pour la combattre, menace la création d'emplois verts. Les énergies renouvelables pourraient fournir plus de 125.265 emplois d'ici à 2020, soit une hausse de 81,5% par rapport à aujourd'hui, si 20% de la production d'énergie primaire provenaient de sources renouvelables.

 

« D'ici à 2020, le nombre d'emplois dans les activités de service, les activités industrielles et la construction d'infrastructures liés aux moyens de transport durables pourrait augmenter de 40% et atteindre 770.000 emplois », précise l'OIT dans son rapport, en ajoutant que « la réhabilitation de 25 millions de logements – en vue d'une meilleure isolation et d'une limitation de la consommation énergétique – pourrait générer jusqu'à 1,37 million d'emplois au fil du temps », .

 

A l'heure actuelle, on recense 400 à 500.000 emplois verts en Espagne, l'équivalent de 2,2% du total des emplois dans le pays. L'économie verte rapporte environ 25 milliards d'euros par an, soit 2,4% du Produit intérieur brut (PIB). Le rapport souligne que la création d'emplois verts pourrait permettre de lutter efficacement contre la récession.

 

« L'économie verte offre une excellente occasion d'accroître la compétitivité, de promouvoir la création d'emplois de qualité et de réduire l'impact environnemental de l'économie », a déclaré Joaquín Nieto qui dirige le bureau de l'OIT à Madrid. « Ce constat s'applique particulièrement bien au cas de l'Espagne qui a besoin de donner un coup d'accélérateur à son économie. »

 

Des études récentes ont montré qu'en Europe les secteurs de l'économie verte avaient mieux surmonté la récession que les autres en conservant davantage leurs effectifs. La Commission européenne a déclaré en début d'année que la croissance de l'emploi dans les éco-industries avoisinait les 2,7% par an de 2000 à 2008, contre 1% pour l'ensemble de l'économie.

 

Selon la définition de L'OIT les emplois verts sont « des emplois décents qui réduisent la consommation d'énergie et de matières premières, limitent les émissions de gaz à effet de serre, minimisent les déchets et la pollution, protègent et restaurent les écosystèmes ».

 

 

 

News Tracker: autres dépêches sur la question

Selon l'OIT, des assurances peuvent protéger les pauvres contre les effets des changements climatiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article