Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

 

Agences | Posté le : Dimanche 31 janvier à 11:37 | 0 Comments

La commune d’El Asnam, à l’Est de Bouira en contrebas du massif du Djurdjura, « accorde toute la priorité » au développement de ses zones de montagnes, représentant la moitié de son territoire qui recèle d’importantes ressources agricoles et touristiques, selon le premier responsable de cette collectivité locale.

« La concrétisation de cet objectif est tributaire de plusieurs facteurs, le plus important étant le désenclavement de ces zones, traversées par les eaux du barrage Tilesdit, par l’ouverture de routes et leur raccordement au réseau électrique », a estimé M. Hellal Ahmed, président de l’Assemblée populaire communale (APC).

Dans cette perspective, il a fait part de plusieurs projets, notamment la réalisation d’une étude pour le raccordement du village Hamdoune de Tigharmine (El Asnam) au réseau de distribution d’électricité, puis la désignation de la société Kahrif pour sa concrétisation.

Mais son lancement n’est pas encore effectif, a-t-il signalé. Un autre projet porte sur l’ouverture de deux routes vers la région d’Assameur, située sur le flanc de la station touristique de Tikdjda, en vue de faciliter aux agriculteurs locaux l’accès à leurs terres, en plus de l’aménagement d’une autre voie vers la source d’eau à haut débit dite Bithenzar, constituant une ressource hydrique d’importance pour cette zone.

Selon ce responsable, « ces projets sont de nature à inciter les populations à se fixer dans ces zones montagneuses et à s’investir davantage dans l’activité agricole, de par la fertilité des sols et la proximité de la station touristique de Tikjda », assure t-il.

Toujours en matière de désenclavement, M. Hellal a fait état de l’inscription à la réalisation, cette année, d’un pont sur l’oued Edhous, et de l’ouverture d’une route, sur 3,5 km, pour relier Hizer à El Asnam et aux autres villages jouxtant l’Oued Edhous. La réalisation de ce pont, d’importance sur le double plan agricole et touristique, pour un montant de 120 millions de DA, a été confiée à l’Entreprise nationale des grands ouvrages d’art (ENGOA).

« En 2009, nous avons réalisé un réseau global de 13,5 km de routes au niveau d’El Asnam », a souligné cet élu, qui signale également la concrétisation d’un tronçon de 10 autres km durant les années 2006 et 2007.

Cependant, un grand point noir demeure au niveau d’un tronçon de 10 km du CW 07, joignant Bechloul au village Kemkouma, qui a grand besoin d’une opération de réhabilitation, en raison de sa forte détérioration due au passage intensif des véhicules lourds, qui l’empruntent pour se rendre aux deux carrières locales, a-t-on constaté.

Cette année verra aussi le parachèvement des travaux de réalisation de la route reliant le siège de la commune d’El Asnam au CW127 en passant par le village Al Bardi, sur une distance de 3,5 km, sachant que cette zone compte 05 chemins vicinaux nécessitant un revêtement, car devenant « impraticables en hiver », a indiqué M. Hellal.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article