Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Algérie Soir

 

Lors d’une intervention à l’occasion de la destruction de 102 mines datant de l’époque coloniale, par des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), sur l’oued Chouk, dans la commune de Zaarouria, M. Babès a souligné, en substance, que l’opération de déminage, toujours en cours, permettra de consolider le développement durable de cette région.

Le président du CNES, qui s’exprimait à l’occasion de la célébration de la journée mondiale des victimes de mines antipersonnel, en présence du président de l’association Machaâl Echahid, Mohamed Abbad, du président du Croissant-Rouge algérien, de représentants du Comité International de la Croix-Rouge, d’Handicap International, du programme des Nations-Unies ICBL (International Campaign to Ban Landmines), et du responsable de la délégation de l’Union européenne à Alger, Marek Skolil, a souligné que les mines antipersonnel témoignent pour les générations d’évènements douloureux et de la barbarie du colonialisme.

Il a appelé à redoubler d’efforts pour débarrasser le monde des mines antipersonnel qui constituent une menace pour les populations et un frein au développement et à la reconstruction.

Réaffirmant la volonté de l’Algérie d’agir pour un monde sans mines antipersonnel, M. Babès a rappelé que l’Algérie, qui a souffert des affres du colonialisme, a rejoint la convention d’Ottawa, portant sur l’interdiction de l’emploi, du stockage, de la production et du transfert des mines antipersonnel et sur leur destruction.

De son côté, le colonel Hocine Hamel, président de la cellule du génie de la cinquième Région militaire, a présenté un exposé sur les opérations de déminage en Algérie. Il a indiqué que la wilaya de Souk Ahras qui abrite cette opération menée sous le slogan ’’déminer et planter un arbre pour rendre vie à la terre", et placée sous le haut patronage du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a été parsemée de mines antipersonnel pour entraver le mouvement des moudjahidine durant la Révolution armée.

Le même officier a considéré que l’opération de déminage a atteint un taux de 56,11 % à Souk Ahras, de 66,20% dans la wilaya d’El Tarf, et 85,40 % dans la wilaya de Tébessa. il a ajouté qu’avec l’adhésion de l’Algérie à la convention d’Ottawa, le haut commandement de l’ANP, a mis en place trois détachements équipés de moyens de détection et de déminage, conformément aux critères internationaux.

’’De grands efforts sont déployés pour achever cette mission, rendre la vie à ces zones, et permettre aux agriculteurs locaux de les exploiter.

La délégation qui avait procédé à la plantation symbolique d’arbres sur un site voisin déjà ’’nettoyé’’, s’est rendue au cimetière des chouhada pour se recueillir à la mémoire des martyrs de la Révolution après avoir visité le célèbre olivier de Saint-Augustin, au centre de Souk Ahras.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article