Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

 

Par flore de méditerranée on entend l'ensemble des plantes que l'on peut trouver sur le pourtour méditerranéen, de l'espagne à la turquie, et les côtes de l'Afrique du nord. Mais on peut également élargir ce regroupement à la végétation que l'on peut trouver dans quelques autres portions du monde sous un climat équivalent. C'est le cas pour l'Afrique du sud, la nouvelle zélande du nord, l'Australie méridionale...

En France, le climat méditerranéen s'arrête au niveau de la ville d'Avignon.

Cette végétation à quelques particularités très intéressantes que nous allons développer.

L'adaptation au climat

Ce que ces plantes ont de commun, c'est une bonne adaptation à leur environnement et à leur climat. Leur cycle est inversé par rapport à celui de la végétation nord de la France par exemple. Durant les mois d'été qui sont des mois de sécheresse pour ces régions, les plantes se mettent en repos, on parle alors d'estivage et ne fleurissent pas. En septembre et octobre, avec l'arrivée des pluies, la végétation redémarre. L'hiver étant doux, elle continue à se développer pour fleurir dès la fin de l'hiver. L'arbousier fleurit en octobre (en même temps que ses fruits sont disponibles), le mimosa en hiver, l'asphodèle en avril, le rince-bouteille en mai... Quelques plantes tropicales ou des régions nord, occuperont durant l'été, le terrain en fleurissant comme le buddléia, l'hibiscus ou la bougainvillée.

Si vous souhaitez découvrir cette flore, préférez donc les mois d'avril et de mai.

De nombreuses espèces non originaires de ces régions se sont également acclimatées, parfois au détriment de la flore locale, comme les figuiers de Barbarie, les agaves ou la bien connue caulerpa taxifolia au détriment des herbiers de posidonie (posidonia oceanica) sur les fonds de la mer Méditerranée.

La végétation

La végétation méditerranéenne est constituée de plantes caractéristiques adaptées a ce climat particulier et est très souvent odorantes comme les pins d’Alep, les chênes verts, les chênes lièges, le thym, …. Les feuilles des plantes sont souvent petites et charnues.

Les forêts primitives de Méditerranée ont très souvent été détruites par l’homme pour l’élevage des animaux, le développement urbain et les incendies de plus en plus fréquents.

Il en résulte la garrigue qui est composée essentiellement d’arbrisseaux et d’arbustes qui se développent sur les sols calcaires, comme le buis, le genévrier, le thym, le romarin, l’estragon, la lavande, l'ail ou la sauge. La garrigue est riche en parfum.

Sur les sols siliceux ou acides , c’est le maquis qui se développe. Il est constitué d’espèces typiques comme le chêne lièges, le chêne vert, les cistes, les bruyères arborescentes et les arbousiers.

>> les plantes aromatiques...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article