Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Faute de l’extraire sur son propre sol, la France importera massivement du gaz issu de l’exploitation de réservoirs non conventionnels qui est en train d’être lancée en Algérie, bien que ce soit un projet à long terme.

La technique de fracturation hydraulique est interdite en France depuis juillet 2011 ce qui interdit aux compagnies pétrolières d’extraire le gaz de schiste de notre sous-sol, et ce malgré des réserves qui seraient, d’après les estimations, les plus importantes d’Europe.

Si cette réticence peut se justifier en partie à cause des controverses autour de la technique de fracturation hydraulique, seule technique actuellement en mesure d’extraire le gaz de schiste, il n’en reste pas moins que la France a une facture énergétique qu’elle aimerait voir baisser.

Le gaz de schiste est peut-être une des solutions à ce problème surtout que la part des importations de gaz en France va augmenter dans les années à venir. L’Algérie étant déjà le quatrième fournisseur de gaz de notre pays, il est évident qu’une part du gaz qui sera importé proviendra des gisements schisteux.

En somme, malgré les réticences de la ministre de l’Ecologie Delphine Batho, le gaz de schiste arrivera dans les ménages français. Avec un prix plus cher puisqu’il sera importé.


En savoir plus sur http://www.legazdeschiste.fr/impact-economique/11012013%2Cla-france-achetera-le-gaz-de-schiste-algerien%2C381.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter#34GPLROmz6Cp5ZM1.99

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article