Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"La grande exposition du secteur de l’agriculture et du développement rural a été inaugurée : Sellal appelle à la valorisation de l’effort agricole" Par El Moujahid

Une manifestation hautement symbolique et significative de par sa portée, sa dimension et ses objectifs.

La grande exposition du secteur de l’agriculture et du développement rural, prévue du 18 au 24 février courant, au Palais des expositions (Pins Maritimes) a été inaugurée, hier, dans une ambiance festive, par le Premier ministre, M. Abdelmalek Sellal, qui était accompagné du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, M. Rachid Benaïssa et de plusieurs membres du gouvernement, de représentants du corps diplomatique accrédité à Alger ainsi que de responsables d’institutions relevant de l’Etat et d’organismes arabes et internationaux concernées par le domaine de l’agriculture dont la FAO, l’OADA (Organisation arabe pour le développement agricole) et de la représentation de l’UE en Algérie.

Une manifestation hautement symbolique et significative de par sa portée, sa dimension et ses objectifs. L’exposition placée sous la thématique « le monde rural, hier, aujourd'hui et demain » et sur laquelle, M. Sellal s’est longuement attardé, en sillonnant toutes les allées, synthétise cinquante années d’indépendance mais aussi d’efforts déployés par le monde rural qui a le mérite, aujourd’hui, de contribuer à la sécurité alimentaire du pays, les données sont là pour confirmer ce rôle que les pouvoirs publics entendent consolider et accompagner. L’évènement constituera également l’opportunité pour sensibiliser les jeunes investisseurs, notamment pour s’impliquer dans cette dynamique qui évolue dans le sens d’une meilleure appréciation de l’effort agricole et des résultats attendus des différents acteurs concernés.
Placé sous le haut patronage du Président de la République, l’évènement, de grande envergure, cadre avec le cinquantenaire de l’indépendance du pays, et est scindé en trois principaux thèmes à savoir « le monde rural », « l’alimentation » et « savoir et connaissances ». Des thèmes également divisés en stands qui ont été au centre de l’intérêt manifesté par le Premier ministre quant à cette épopée qui est celle traversée par le secteur agricole en Algérie.
Il s’agira pour les organisateurs de mettre en avant les progrès réalisés dans le secteur depuis l’indépendance, 72% de notre alimentation étant actuellement assurée par la production locale, mais aussi, d’initier le grand public aux objectifs de la nouvelle vision du développement agricole consacrée dans le cadre de la politique du renouveau agricole et rural, qui s’impose, désormais, comme l’un des facteurs pivots de la croissance économique du pays. Une politique cernée dans une trentaine de mesures et un encadrement juridique adapté aux objectifs tracés, à savoir, la loi n° 08-16 du 3 août 2008, portant orientation agricole et la loi n°10-03 du 15 août 2010, fixant les conditions et modalités d'exploitation des terres agricoles du domaine privé de l'Etat. Deux défis majeurs ont été soulignés à travers les orientations du Président de la République lors de la conférence nationale sur le renouveau agricole et rural tenue à Biskra du 28 février 2009.
Il s’agit pour le secteur d’assumer le rôle d’un véritable moteur de croissance et de développement durable  et contribuer à l’amélioration  de la sécurité alimentaire du pays et, par conséquent, à une amélioration des conditions de vie des populations.
Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural qui mettra en exergue toutes ces mutations stimulées par les avantages incitatifs concédés par l’Etat algérien a déclaré, lors d’une conférence de presse organisée, à l’issue de la visite des différents stands de l’exposition que les « décideurs ont sciemment voulu donner à cette cérémonie un impact grandiose pour transmettre une série de messages ». D’abord pour « permettre au monde rural, dans toute sa composante, d’être au rendez-vous du Cinquantenaire de l’indépendance au regard des liens étroits entre ce dernier et la Révolution ». Aussi, « nous voulons être fidèles à leur message », a affirmé le Dr Benaïssa. Et pour cause, la politique agricole vise le développement des espaces ruraux et les résultats sont là pour témoigner de cette réalité. D’autre part, ajoutera le ministre, nous voulons lancer un appel aux futures générations « qui doivent avoir une vision sur le monde rural ». Et d’ajouter que, « nous sommes tous appelés à conjuguer les efforts pour consolider le monde rural ». L’Algérie a des capacités et souhaitons que les investisseurs s’impliquent dans cette dynamique de croissance », ajoutera le ministre.
Le premier responsable du secteur de l’agriculture a également insisté sur l’adoption de la « vision novatrice du secteur » qu’il espère pérenne. Dans le même sillage, il dira que le cinquantenaire constitue l’occasion de rappeler que le pays s’est projeté dans cette nouvelle démarche qui retient la sécurité alimentaire comme objectif stratégique. L’occasion a été donnée au ministre de dire la nécessité de valoriser l’effort agricole avec tout ce qu’il inclut comme savoir, connaissances et technicité. Une manière de préciser que les prix des produits agricoles doivent être expliqués à travers ces paramètres.
Le ministre a également souligné cette équation qui dicte que le développement durable ne peut être possible sans rejet de toute exclusion. Le Dr Rachid Benaïssa ne conclura pas sans souligner la « volonté des pouvoirs publics d’associer les régions du Sud dans l’objectif de la sécurité alimentaire » donnant l’exemple de Biskra et de Ouargla qui ont réussi ce pari. Il y a lieu de noter que la croissance du secteur, en termes de volume, a atteint 13,8%/an, sur les quatre ans de mise en œuvre de la politique du renouveau rural et agricole (2009-2012). Pour 2012, la valeur par filière, au titre du renouveau agricole, a atteint 2 223 milliards de dinars, soit 29,3 milliards de dollars.
Pour le renouveau rural, la situation arrêtée au 4e trimestre 2012 dans le cadre du bilan 2009-2012, les chiffres indiquent que 8.257 Projets de proximité de développement rural intégré (PPDRI) ont été approuvés dont 6.193 ont été lancés au niveau de 6.404 localités rurales situées dans 1.403 communes au profit de plus de 900.000 ménages soit une population de 5,4 millions de personnes.
D. Akila

- See more at: http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/38521#sthash.ftytxBYa.dpuf

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article