Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

 

http://www.elwatan.com/

 

 

Ils créent une entreprise de recyclage de papier   


Dotés d’une volonté inflexible et d’une motivation inouïe, 27 futurs  ingénieurs de l’Ecole nationale polytechnique (ENP) ont mis sur pied une entreprise (ALGreenia) non juridique, créée dans le cadre du programme international Injaz et qui s’inscrit dans l’optique du développement économique durable. Il s’agit d’une structure qui a vu le jour à la fin d’avril dernier et qui est spécialisée dans la collecte de papier, le tri et l’acheminement jusqu’aux sites de recyclage. «Notre entreprise participe activement à la promotion de l’écocitoyenneté. Ses membres  sont issus de spécialités différentes : génie industriel, génie chimique, génie minier, génie électrique et génie de l’environnement.
Cette entreprise a été créée dans le cadre du projet Injaz, un programme international présent dans 12 pays du Moyen-Orient
et d’Afrique du Nord, au profit de 500 000 étudiants.

Il faut dire que c’est la pluridisciplinarité du groupe qui a fait la diversité et la richesse d’idées. Les membres font aussi partie de différents organismes externes et participent à des activités reconnues à l’échelle nationale et internationale (Aiesec, Seliger (Russie), MEPI (USA), concours Trust de Danone…). Nous sommes répartis en départements, comme dans une vraie entreprise, à l’exemple du département ressources humaines et celui du marketing et communication», nous a expliqué Heba Farah, étudiante en 5e année  de génie industriel, qui occupe le poste de directrice marketing et communication. Elle nous a également expliqué les principales missions de cette unité. «Lorsque des particuliers, entreprises et administrations disposent d’un stock de papiers usagés (papiers utilisés tous les jours, journaux, enveloppes, magazines) ou de cartons, ils nous contactent, soit par téléphone  soit via notre page Facebook, qui porte le nom d’ALGreenia, ou bien par notre site Web www.algreenia.com», a-t-elle ajouté.

L’administration de l’école a mis à la disposition de ces étudiants  une aire de stockage qui fait office d’entrepôt, avant le transport des objets collectés vers les sites de recyclage. L’idée de lancement du projet est venue, selon notre interlocutrice, à l’issue de la conférence sur la présentation du programme Injaz El Djazaïr. «Nous avons choisi ce secteur de développement durable en général et celui du recyclage du papier de manière plus précise, car nous avons pris conscience de la grande quantité de ressources qui est gaspillée à plusieurs niveaux en Algérie. Il nous est apparu important et opportun de transformer ce centre de coût et de perte en centre de profit et de création de richesses», nous a-t-elle précisé.

A peine a-t-il vu le jour que ledit projet s’est distingué déjà lors la 7e édition du concours du jeune innovateur entrepreneur organisé par le PIC (Polytechnique Innovation Cluster) qui a eu lieu à l’Ecole nationale polytechnique. Ces jeunes étudiants ont réussi à décrocher le prix de «L’économie verte». Ils ont également pris part à la rencontre GIST (Global Innovation Through science and technology) Start-up Boot Camp initiative qui s’est tenue en  juillet 2012 au Sofitel d’Alger. Par ailleurs, il est utile de souligner que  le projet Injaz est un programme international présent dans 12 pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord. Il a été créé en 2004 au profit de 500 000 étudiants.    

Hafid Azzouzi
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article