Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara


Les dégâts infligés aux cours d'eau, aux zones humides et aux lacs menacent de déstabiliser la diversité des espèces de poissons d'eau douce, avec des conséquences néfastes pour la sécurité alimentaire et les revenus des populations.




Cours d'eau et lacs produisent 13 millions de tonnes de poissons chaque année dans le monde et procurent des emplois à 60 millions de personnes, selon une étude rendue publique vendredi et réalisée par le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue) et le World Fish Centre (Centre mondial des ressources halieutiques).

Les poissons d'eau douce sont particulièrement importants pour l'alimentation des populations en Afrique et dans certaines parties d'Asie, car ils fournissent un apport en vitamine A, en calcium, en fer et en zinc, lit-on dans ce rapport.

Ces données illustrent les risques auxquels s'exposent les populations si les écosystèmes d'eau douce sont mis à mal. Ils soulignent aussi l'urgence qu'il y a à les préserver de toute pollution, mais aussi des changements climatiques, de la surpêche et des constructions de barrages.

Ce rapport a été rendu public en marge de la conférence des Nations unies sur la biodiversité qui se tient jusqu'au 29 octobre à Nagoya, au Japon.

Si la quantité de poissons pêchés en Asie et en Afrique a progressé ces 40 dernières années, les prises ont stagné, voire diminué dans d'autres parties du monde, et les dégâts subis par l'environnement sont l'une des causes de cette situation.

Ainsi, la pêche dans la Volga a diminué du fait des barrages; en d'autres endroits comme sur le lac Malawi et le lac Malombe, en Afrique, la surpêche et la dégradation de l'environnement sont responsables de la baisse des prises.

Chisa Fujioka, Eric Faye pour le service français, édité par Gilles Trequesser
Reuters
 

Source: http://www.tamanrasset.net/modules/newbb/viewtopic.php?viewmode=flat&order=DESC&topic_id=2744&forum=15

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article