Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

La 4e édition du Salon international du plastique et du caoutchouc (Expoplast), placée sous le thème "plastique et environnement", s'est ouverte, hier au Palais des expositions (Pins maritimes).

Parrainé par le ministère de la PME et de l'Artisanat et celui de l'Aménagement du territoire, de l'Environnement et du Tourisme, ce Salon de cinq jours se tient en présence de 6 sociétés algériennes et de 12 sociétés mixtes et étrangères (Allemagne, Tunisie, Italie, Espagne et France).

Selon les organisateurs, la participation d'autres sociétés étrangères a été compromise par la perturbation du trafic aérien causé par le nuage de cendres émis par un volcan islandais.

Destinée aux professionnels, cette manifestation économique, organisée conjointement par la Société algérienne des foires et exportations (Safex) et une société privée, vise à apporter aux opérateurs économiques de l'industrie du plastique un contenu technologique pour étayer leurs informations dans le domaine et redynamiser ce secteur par un apport académique, selon les organisateurs.

Cette manifestation économique se veut également un espace pour "identifier les opportunités d'amélioration et d'investissement afin de substituer la production nationale à l'importation et dégager un surplus à l'export", ajoutent-ils.

En marge de cette manifestation économique, des communications seront présentées par des experts sur le marché de la plasturgie en Algérie portant essentiellement sur l'état des lieux et opportunités de développement ainsi que les axes de restructuration et de développement des fédérations et associations de plasturgie en Algérie.

Sur ce point, le consultant dans le domaine de la plasturgie, M. Naoum Ben Amar, a appelé à organiser des Assises nationale de plasturgie pour débattre d'une stratégie susceptible à promouvoir cette industrie, soulignant que l'Algérie dispose d'une grande expérience dans le domaine au niveau de l'Afrique et du Maghreb.

Pour, M. Saadi Boukobbal, représentant de l'institut Algérien du pétrole (IAP), cette manifestation constitue une occasion pour faire connaître les activités de cet institut spécialisé, entre autres, dans la formation des ingénieurs dans le domaine de la plasturgie, dans les analyses au niveau des laboratoires et la dans la certification des produits plastiques.

Il est à souligner que la capacité de transformation de plastique en Algérie est de l'ordre de 60.000 t/an partagées entre 20 unités de production.

Près de 466 sociétés algériennes sont aujourd'hui spécialisées dans l'industrie du plastique et du caoutchouc.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article