Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Le volume des déchets, tous types confondus, est estimé à 13,5 millions de tonnes par an dont 60% recyclables alors que seulement 5 ou 6% de ces déchets sont exploités par voie de recyclage, a encore dit Mme Boudjemaâ.

La secrétaire d'Etat chargée de l'Environnement a procédé hier a Dely Ibrahim au lancement officiel de l'opération pilote de collecte sélective des déchets ménagers, avec la participation des associations œuvrant dans le domaine de l'environnement, et de l'Union nationale des femmes algériennes (UNFA), et des Scouts musulmans algériens.

L'Algérie perdait près de 300 millions d'euros par an à cause du non recyclage et récupération des déchets.

En effet, le recyclage des déchets est un «investissement bénéfique et générateur de nouveaux emplois à travers la création de micro entreprises dans le domaine de l'industrie de l'environnement», a indiqué la secrétaire d'Etat chargée de l'Environnement Dalila Boudjemaâ, qui présidait l'opération de sensibilisation à l'importance de la protection de l'environnement par le tri des déchets domestiques.

Le volume des déchets, tous types confondus, est estimé à 13,5 millions de tonnes par an dont 60% recyclables alors que seulement 5 ou 6% de ces déchets sont exploités par voie de recyclage, a encore dit Mme Boudjemaâ. Elle a appelé les investisseurs à concentrer leurs efforts sur le recyclage des déchets pour le développement d'une industrie de l'environnement qui répond aux normes en vigueur en la matière.

Elle a précisé à ce propos, que 2 000 micro entreprises sont désormais opérationnelles dans plusieurs domaines liés à la protection de l'environnement tels l'entretien des espaces verts et le recyclage des déchets. L'Etat «table sur le développement de l'industrie de récupération et de recyclage d'autant plus qu'il s'agit d'un axe au cœur du programme national de gestion des déchets domestiques qui constitue le cadre référentiel fondamental dans le recyclage des déchets».

Entre autres matières concernées par le recyclage des déchets, il y a lieu de citer le plastic, le papier, les minéraux, les batteries et autres équipements ménagers et électroniques. Concernant la sensibilisation au tri des déchets domestiques, Mme Boudjemaâ a souligné que l'Etat «a mobilisé tous les moyens matériels nécessaires avec la contribution des différentes parties concernées», mettant l'accent sur le rôle du citoyen en tant que «partenaire principal» dans la réussite de cette opération.

D'autre part, la secrétaire d'Etat chargée de l'Environnement a affirmé que les opérations de tri des déchets «contribuent de manière considérable au succès du recyclage des déchets qui revêt un caractère économique en raison de son apport».

A noter que l'opération pilote appuyée par Netcom à travers la mise à la disposition de la commune de Dely Brahim des bacs différenciés pour la collecte séparée des déchets humides et des déchets secs, a pour objectif d'initier à l'amont, les citoyens à trier leurs déchets ménagers et d'améliorer, à l'aval, le déroulement du tri des déchets récupérables, la secrétaire d'Etat chargée de l'Environnement a estimé qu'il s'agissait d'une expérience «pilote qui sera généralisée à l'ensemble des quartiers de la capitale».

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article