Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Le développement du sous développement" Par Réflexions

http://www.reflexiondz.net/

Il n’y a pas de pays sous développés, il y a des pays très mal gérés car en matière de gestion, gérer c’est prévoir. C’est le cas de tous les pays du Tiers Monde et plus précisément les pays africains et surtout l’Algérie.



Car on ne peut expliquer cette récession économique en Algérie par des considérations de ressources naturelles, financières ou autres du fait que l’Algérie  est l’un des pays les plus riches de par ses richesses minières, agricoles comblées par sa superficie qui fait avec le Sahara cinq(05) fois la France et surtout la manne financière. 
Il est à signaler dans ce contexte, que l’Algérie n’a jusqu’à l’heure actuelle aucune stratégie ni économique, ni politique, ni sociale et encore moins culturelle et cela depuis l’indépendance du pays. On importe tout de l’étranger car  malheureusement, notre souffre douleur est bien le pétrole et le gaz qui comptant seulement sur cette source d’énergie qui reconnaissons le est un trésor financier qui nous a handicapé et mené à ne rien produire ou de développer d’autres ou du moins à nous délaisser des autres secteurs qui sont essentiels pour tout essor économique.
Par ailleurs, on n’a pas investit sur l’homme par de bonnes  formations et surtout des formations sur des techniques de pointe, afin de nous démarquer de la tutelle occidentale. Au lieu d’investir sur l’homme algérien intellectuel et mettre à sa disposition tous les moyens matériels pour pouvoir s’investir dans son pays et ne pas rajouter de l’eau dans les mers occidentales pour  promouvoir encore plus leur économie car nous possédant un potentiel intellectuel et non intellectomane dense qui peut faire beaucoup pour l’Algérie son pays, malheureusement c’est le contraire qui se passe car l’intellectuel est marginalisé et c’est le médiocre qui est mis en valeur dans l’économie du pays  et à travers tous les secteurs à savoir dans l’industrie sous toutes ses formes et surtout l’administration et dans l’enseignement qui a été assassiné car ce dernier est  la colonne vertébrale d’une nation. Cela nous amène à dire que nous n’avons pas de crise économique mais une crise d’hommes car l’homme est le moteur de tout développement. 
A titre d’exemple,  on peut construire une entreprise quand on a les moyens financiers à savoir se mettre d’accord avec l’entreprise étrangère contractante sur le modèle, les délais et le prix pour avoir une usine clé en main ceci n’est pas un problème quand on a de l’argent, mais le gros et grave problème se pose surla ressource humaine à savoir l’homme compétent, qualifié patriotique et surtout intègre ayant un savoir faire pour diriger convenablement une entreprise. Malheureusement, dans notre pays, le choix de l’homme  se fait d’une façon complètement arbitraire sans tenir compte des critères d’accès à l’emploi. Par ailleurs dans ce même cadre et surtout en matière d’emploi, la politique mise en place pour résorber le chômage, n’est pas d’offrir des prêts aux jeunes mais de réhabiliter les anciennes entreprises et les mettre sur pied pour d’une part absorber le chômage qui se pose avec acuité et d’assurer à ce jeune un emploi d’avenir et stable, ce qui pourrait assurer à ce dernier une retraite en fin de carrière. D’autre part, l’Etat pourrait pour sa part en bénéficier en prélevant des impôts sur les salaires et sur les entreprises comme le dit si bien le proverbe chinois « Ne donne pas à mon fils un poisson chaque jour, mais apprend lui à pêcher ». Il y a lieu de revoir toute la politique économique, politique sociale et culturelle du pays et faire un diagnostic, déceler les carences et entamer des réformes  réformatrices à la base pour pouvoir  cerner les problèmes dans toute leur complexité et trouver des solutions adéquates pouvant y remédier pour que l’Algérie redémarre sur de bonnes bases et se rehausser parmi les pays développés  et avoir pignon sur rue.


BENYAHIA EL HOUCINE
Mercredi 19 Juin 2013 - 22:00
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article