Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Version imprimable Suggérer par mail
23-02-2010
Le Lac des oiseaux de Béchar proposé à la protection

La zone humide de Dayet Ettiour (lac des oiseaux), située à plus de 80 km au sud de Béchar, vient d'être proposée à un classement sur la liste Ramsar, dans la perspective de sa protection, selon un responsable de la conservation des forêts de la wilaya.

La proposition de classement de cette zone de 12 578 ha intervient après une étude effectuée par les services concernés de la conservation des forêts, dans le cadre des efforts visant la préservation de la faune et de la flore.

Plusieurs espèces d'oiseaux aquatiques endémiques sont recensées au niveau de ce site, notamment les traquets à tête blanche et noire, le traquet du désert et le faucon crécerelle, des oiseaux migrateurs comme les aigrettes gazettes, les tadornes de belon et les tadornes casarca, en plus d'autres espèces végétales et animales propres aux zones arides.

La direction de l'environnement de la wilaya de Béchar projette le lancement cette année d'une opération de réhabilitation du site en question, à laquelle elle consacre une enveloppe de 20 millions DA. La liste Ramsar, du nom d'une ville iranienne, est le résultat d'une convention sur la protection des zones humides signée le 2 février 1972. L'Algérie a adhéré à cette convention en 1982.

 

http://www.vitaminedz.com/photos/13/13476-une-cabane-isolee-dans-un-ilot-au-lac-des-oiseaux.jpg

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

un fada 18/12/2010 12:35



On classe, on classe et après ? On abandonne ces sites extraordinaires en désuétude, en proie au béton ou à l’asphalte. Le
parc national d’el Kala, la zone humide de Ouargla, le barrage de Boughzoul et j’en passe...vous m’écœurez avec votre langue de bois et vos caresses dans le sens du poil.  



Karim Tedjani 18/12/2010 14:31



Je suppose que ce commentaire s'adresse à l'auteur de l'article et non à moi....


Je comprends votre frustration qui  souvent est mienne.Cependant, il ne sert à rien de "critiquer" ceux qui veulent au moins faire quelque chose.J'ai choisi de ne pas tomber uniquement
 dans la critique stérile même si il y a quoi dire!!!!


Je tiens à préciser que je suis un citoyen qui agit indépendement de toute organisation gouvernementale, mon but est de fournir un maximum d'infos aux acteurs de l'écologie en algérie sans
jugements de valeur.C'est à chacun de se faire, comme vous son propre avis. vous trouverez autant des articles "lissés" que de féroces critiques, c'est le principe de ce portail car je pense
qu'il faut connaitre un sujet de la manière la plus exhaustive possible.


Cordialement.


Tedjani Karim


 


Administrateur de la revue de web Nouara.